« C’est bien que cette performance ait permis de montrer qu’il n’y avait pas que l’Élite à Rouen »

| Publié par | Catégories : Non classé

Après l’Elite qui a remporté son septième titre de champion de France , c’est l’équipe des Benjamins qui brille au plus haut niveau national. \n_ Pour Pierre-Yves Rolland, trésorier du club, et responsable du secteur jeunes, c’est le résultat logique d’une politique mise en place depuis trois-quatre ans et qui porte ses fruits. \n \nPierre-Yves, comment avez-vous vécu ce week-end ? \n_ Quel que soit le résultat final, on vit forcément très bien ce genre de week-end. Sept matchs en deux jours pour les joueurs comme pour les coachs, c’est très intense ! Le fait que nous ayons performé et que la victoire était au bout a ajouté un plein d’émotion. J’ajoute que les enfants ont mérité ce titre. Ils se sont préparés tout au long de l’année avec Mickaël Cerda et étaient venus pour gagner. Ils ont été très solides mentalement, notamment le dimanche où ils sont allés chercher les trois matchs après avoir été menés à chaque fois au score de deux à trois points. La formule de la compétition a vraiment permis aux quatre meilleures équipes d’atteindre les demi-finales, même si le tenant du titre (Vauréal) aurait pu s’y glisser avec davantage de réussite. J’ajoute enfin que c’est une vraie performance pour les Huskies comme pour les Arvernes d’avoir atteint le stade de la finale, alors que seule l’Ile de France offre aujourd’hui un championnat benjamins. \nMon seul regret durant ce week-end, c’est que tous les enfants n’aient pas pu participer à la fête ; je pense à Zacharie et Anatole mais aussi à Gabriel privé de finale pour s’être blessé au poignet lors de la demi-finale contre Montigny. \n \nIl n’y pas que les seniors qui remportent des titres nationaux ? Quelle est la politique « jeunes » du club ? \n_ Non, c’est bien que cette performance ait permis de montrer qu’il n’y avait pas que l’Elite à Rouen même si les jeunes ont un peu de retard à rattraper. C’est un objectif affiché par le nouveau Comité Directeur que de remporter également quelques trophées en jeunes. Nous avions échoué de très peu en finale du championnat de France Minimes en 2007 puis en 2008. Nous avions à coeur de remporter cette Coupe de France 2010 avec les Benjamins qui constitue donc la meilleure performance jeune pour le Club depuis sa création. \n\n\n{« PRAGUE, AMSTERDAM, MANNHEIM… \nDEPUIS 2006, C’EST UN CHOIX QUE D’ENVOYER CHAQUE ANNÉE UNE ÉQUIPE A ÉTRANGER. »} \n\nVos jeunes rencontrent souvent des équipes étrangères ? \n_ Depuis 2006, c’est un choix que d’envoyer chaque année une équipe à l’étranger ( Prague, Amsterdam, Mannheim ) dans le but d’augmenter le volume de jeu mais surtout de se confronter aux meilleurs européens. Il ne faut pas compter pouvoir battre régulièrement des Hollandais ou Italiens en Sénior si nous n’avons pas pris l’habitude de les affronter et de les battre en catégorie jeunes. Cela participe à vaincre les complexes.\nA la fois, avec l’augmentation de nos effectifs, nous nous rendons compte que c’est insuffisant. Dans l’idéal, mais ce n’est pas si simple, nous devrions envoyer chaque année une équipe à l’étranger dans chacune des 3 catégories Benjamin, Minime et Cadet. Cela peut constituer un beau Challenge ! \n\nUn nouveau déplacement est prévu ? Que pouvez-vous nous annoncer concernant le programme jeunes ? \n_ Justement, nous sommes en train de regarder pour envoyer une équipe de 10-12 ans et une de 13-15 ans sur un tournoi à l’étranger au Printemps. L’idéal serait de pouvoir nous rendre à Amsterdam ( Tournoi de Bussum ) lors du week-end de la Pentecôte. Il y a également un bon tournoi jeune sur Parme au mois de juin qu’il faut étudier. Et cela reste une hypothèse que de retourner une 3ème fois en septembre à Mannheim. \n \nOn sent une grande mobilisation autour des enfants. Les parents se mobilisent aussi.\n_ C’est effectivement une grande richesse que de pouvoir compter sur la mobilisation de nombreux parents. Il n’y a qu’à regarder le staff de l’équipe Benjamin pour comprendre. Il y a bien sûr les pères (auquel il faut d’ailleurs ajouter Christopher qui s’investit sur tous les entraînements du samedi matin ) mais également les Mères qui ne sont jamais en reste non plus; je pense notamment à Sandra, la Maman de Valérian, qui a scoré durant tout le week-end ( et qui amène du café pour tous les parents à chaque entraînement … ) mais aussi Ségolène, Stéphanie, Fabienne ou Anne qui ne manquent jamais de donner un coup de main à l’organisation ou de préparer des gâteaux, bien sûr également Valérie et Christophe qui s’investissent désormais au sein du Comité Directeur pour la recherche de partenaires ou la gestion des licences. C’est un beau travail d’équipe !!! \nComme le dit par ailleurs très bien coach Rudy, nous prenons toujours beaucoup de plaisir à nous retrouver et passer de bons moments ensemble ; le dernier déplacement à Mannheim (Allemagne) a été très fédérateur de ce point de vue là également. \n_ Malheureusement, je ne surprendrai personne si je dis que la mobilisation des parents baisse en fonction de l’augmentation de l’âge des enfants. Cela devient plus compliqué à partir de 12-13 ans et il faut donc trouver d’autres ressources, d’autres énergies pour s’occuper des Cadets notamment. \n \n\n