Alexandre Roy: « C’est le rêve »

| Publié par | Catégories : Non classé

Alexandre Roy vient de plonger dans le monde professionnel. Les Mariners n’ont pas voulu attendre cet été pour voir à l’œuvre leur nouveau laceur. \n\n\n\nImpressions au retour d’Arizona ? \n_ Waow…. C’était vraiment super. C’est l’expérience que je souhaite à tout joueur de baseball. S’entrainer tous les jours avec 30 degrés et porter le maillot d’une équipe de la MLB, c’est le rêve ! Et quand tu réalises que ca va être ton boulot pour les prochaines années, c’est énorme ! Mais il ne faut pas perdre de vue que c’est juste le début et que ca demande beaucoup d’efforts avant d’espérer atteindre le sommet…..\n\nC’est un autre monde ? \n_ Complétement ! D’abord c’est les US, et aux US tout parait plus cool ! (rires). Ensuite, les joueurs sont vraiment très bons, il y a je ne sais combien de homeruns par batting practices et au moins un par match. La majorité des lanceurs lance à plus de 90 mph. Une fois, j’ai lancé avec un gars qui avait une knucleball que j’étais incapable de rattraper… \n\nQu’est-ce qui t’a paru le plus dur ? \n_ Certainement la première semaine, il a fallu que je découvre tout, l’organisation, les entrainements… Aussi s’intégrer aux joueurs, ce n’est pas facile quand on est le plus jeune. Le premier jour, il fallait que je me rende au terrain où les lanceurs faisaient le PFP (travail des situations défensives pour les lancer NDLR), il y avait tellement de terrains que, le temps de le trouver, j’avais déjà 5 minutes de retard… Mais après cela, tout s’est vraiment bien passé et les trois semaines ont filé en un clin d’oeil.\n\n\n\n\n\n\nQu’as tu ressenti lors de ton premier lancé en match ? Ton premier K ? \nQuand tu as affronté des frappeurs de la MLB ?\n_ J’étais un peu stressé, mais dans le bon sens, excité on va dire… D’ailleurs, j’ai eu un peu de mal à me concentrer sur le premier frappeur et j’ai fait un BB (But sur balles). Mais j’ai vite retrouvé mes sensations et Gutierrez m’a aidé en frappant dans le double jeu (rires). Après un K ? Honnêtement, je pensais juste à faire le retrait suivant. J’ai affronté deux frappeurs MLB, Gutierrez et Peguero, mais Peguero, je ne le connaissais pas avant que le coach me dise que je venais juste de lui mettre un strike out. Sur le coup, c’était juste des frappeurs comme les autres. Mais c’est quand je les voyais prendre le BP (batting practice) ou quand ils arrivaient dans le clubhouse et que tout le monde se taisait, que j’ai remarqué qu’ils étaient vraiment impressionnants…\n\n\nQuels ont été les commentaires des coaches après tes matchs ?\n_ Ils étaient plutôt contents. Après ma deuxième sortie, plusieurs coaches et joueurs sont venus me taper dans la main pour me dire « good job Roy ! » C’est sûr que ca fait plaisir.\n\n\nQuels conseils les coaches t’ont-ils donné ?\n_ Dans le bullpen, on a travaillé sur mon point de relâchement et comment être plus puissant avec mes jambes quand je lance. Deux points sur lesquels je dois travailler pour gagner de la vitesse et de la précision. Après, en match, les conseils sont les mêmes pour tous, être agressif face aux frappeurs et aller chercher les retraits rapidement.\n\nMaintenant, ton programme ?\n_ D’abord rattraper les cours (rires) Et puis je vais continuer de me mettre en forme et préparer mon bras pour être encore meilleur cet été !\n\nTu as suivi les Huskies depuis l’Arizona ?\n_ Bien sur ! J’ai suivi tous les articles du site et les résultats de chaque week end, Rouen fait vraiment une bonne saison pour l’instant !\n\n\n\n\n