1/2 finale, les résumés

| Publié par | Catégories : Non classé

\n\nAlors que l’atmosphère aurait pu être pour le moins tendue après les tribulations administratives de ces derniers jours ayant entraîné un match perdu par les Lions pour l’invalidation de la licence de Romain Martinez-Scott, les deux équipes de Rouen et de Savigny ont décidé de faire ce qu’elles savent le mieux faire, jouer au baseball, et régler leur différend sur le terrain.\n\nDos au mur, menés 0-2, les Lions se sont jetés avec force dans la bataille du match 3. Ils ont donné la balle à Pierrick Lemestre, et n’ont pas eu à le regretter. Le n°28 de Savigny a répondu présent. Si Luc Piquet commençait le match avec un double au champ centre puis croisait le marbre sur deux roulants de Crystal et Bert, ce fut la seule fois où le lanceur des Lions fut vraiment en danger. \nIl finissait sa journée de travail avec un match complet, 1 point mérité, 7 hits (dont 4 au seul Luc Piquet), 1 BB et 5K. Il connut une petite alerte en 2ème manche avec coureur en 2 et 3, deux retraits, avant de retirer Crystal sur un roulant, puis en 5èmer quand Piquet se retrouvant posté en 3, mais retirait Thomas sur 3 prises.\n\nFace à lui,Keino Perez ne déméritait pas, bien au contraire. Lui aussi lançait 9 manches pour un seul point mérité. Mais 4 points étaient inscrits par les Lions, en raison d’une défense chancelante des Huskies. En première manche, c’étaient une erreur d’Ozanich qui ouvrait les vannes, Peyrichou se retrouvait en 1, puis en 2 sur une base volée, pus en 3 sur un simple de Deblanc, puis au marbre pour l’égalité sur un simple de Ferreira. \n\nSavigny prenait les devants en 5ème manche. Salado commençait par un simple, mais était retiré en deux sur l’amorti d’Ikenaga. Le japonais des Lions volait la 2, et marquait après deux retraits sur le simple de Lemestre, qui avait manifestement décidé de tout faire. A tel point que le pitcher des Lions frappait un double après un retrait pour commencer la 8ème manche. Un BB et deux erreurs plus tard, Savigny scorait deux fois, obligeant les rouennais à disputer un 4ème match.\n\nDans cette rencontre, Savigny envoyait au monticule son As, Cooper, qui avait balayé l’attaque rouennaise une semaine plus tôt. Face à lui, Owen Ozanich. Mais ce n’est sans doute pas au monticule (quoi que…) mais plutôt au champ extérieur que s’est peut-être joué le match. Et les bras des défenseurs rouennais ont fait la différence . Nous sommes en 5ème manche, c’est 3-1 pour Rouen (des points marqués en raison de mauvais jeux défensifs au champ intérieur des Lions, victimes de leur infield en piteux état après les pluies de la nuit). Touahri frappe un simple pour commencer la manche. Il file en 2 sur le sacrifice de Guaye, retiré d’extrême justesse en 1ère base. Après deux retraits, Lemestre soutire un BB. Peyrichou, sur un compte plein, frappe un hit dans la droite. Joris Bert se saisit de la balle après un rebond. Touahri file au marbre. La balle arrive deux bons mètres avant lui pour le 3ème retrait. \n\n\n

{Deux énormes retraits signés Joris Bert}
\n\n\nA la manche suivante, après deux retraits, Aponte frappe un double dans la droite. Un double ? Non. Joris Bert fait encore un relai incroyable pour couper en 2ème base le frappeur des Lions. Ultime point tournant en 9ème manche. Sur un compte de 0-2, Ferreira frappe un simple au centre. La balle file à la cloture, Ferreira file lui vers la deux, mais le relai précis de Crystal arrive à temps pour un premier retrait capital. Car après, Aponte soutire un but sur balles, puis Trinidad frappe un faible roulant au champ intérieur pour un simple. Les Lions pourraient avoir les buts remplis et aucun retrait… Mais au lieu de cela, Touahri est retiré sur un roulant à l’arrêt court, puis Guaye sur trois prises. Ozanich peut exulter, avec une performance de 136 lancers, 9 manches, 1 point mérité, 8 hits, 2BB, 5K. \n\n