Rouen va construire des tunnels de frappe couverts

| Publié par | Catégories : Non classé

Il faut s’habituer à voir des engins de chantiers terrain Pierre Rolland. Après la tribune, l’éclairage et un nouveau back stop, c’est un bâtiment accueillant des tunnels de frappe qui va très vite sortir de terre. Grace aux collectivités, mais aussi grâce aux américains de la Baseball tomorrow Fund, fondation basée à New York et qui participe au financement. \n\n\n\n\n\nLa nouvelle est arrivé par mail et a été dignement fêté. «  {On travaille sur ce dossier depuis prés de trois ans, alors avec Sylvain (Virey) et Pierre Yves (Rolland), on a sorti une bonne bouteille pour célébrer cette bonne nouvelle } », commente Xavier Rolland, le Président rouennais. Cette bonne nouvelle ? Une dotation attribuée par la Baseball tommorowFund, qui a décidé de soutenir financièrement le projet à hauteur de 150.000 dollars. Le projet ? La construction d’un bâtiment dans le champ droit qui abritera des tunnels de frappe. « { On a bien avancé avec l’architecte. On regarde les installations des clubs pros de la MLB pour s’en inspirer. Le bâtiment accueillera trois ou quatre tunnels de frappe, couverts, éclairés, dans un espace clôt, sol en synthétique, machines à lancer. Un outil magnifique qui va nous permettre d’offrir une approche très ludique aux enfants. Il y a 2500 scolaires qui passent par le terrain durant l’année. Si 10% rejoigne le club… On doit en profiter pour se développer. } \n{ Cette structure va aussi permettre à nos joueurs de travailler dans des conditions dignes de clubs professionnels… L’idée est que, par tout temps, les joueurs pourront venir préparer un bac de 100 balles et frapper toutes sortes de lancer à effets… Le club et le Pôle France seront les premiers bien sûr à utiliser cette structure mais cela nous ouvre aussi d’autres perspectives, comme des stages de jeunes ou des regroupements des équipes de France… Voire des journées de détection organisées par la MLB en Europe… } »\n\n\n\n\nL’origine du dossier remonte à 2010. D’une simple structure couverte pour deux tunnels, le projet a évolué, avec une surface doublée et un ensemble clos. «  {Les collectivités, Etat région, département, ville ont participé au tour de table mais il manquait la moitié du budget. L’aide de la BFT nous permet la construction de nouvelles infrastructures d’entrainement terrain Pierre Rolland. Je remercie sincèrement tous nos partenaires pour cette nouvelle preuve de confiance et pour leur investissement à nos côtés. Un grand merci à Cathy Bradley, l’executiveDirector de Baseball Tomorrowfund, de nous avoir fait confiance. On a monté ce dossier et travaillé avec la DTN, Sylvain Virey a fait un travail magnifique, la Ligue et son Président Benoit Piquet, avec Pierre-Yves (Rolland), Olivier Audy et Virey a fait un travail magnifique, la Ligue et son Président Benoit Piquet, avec Pierre-Yves (Rolland), Olivier Audy et Romaric François (architectes)… C’est une belle réussite collective } ». \n\nCathy Bradley, depuis New York, souligne le sérieux du projet rouennais. LaBTF soutient les organismes et les projets qui offrent aux jeunes joueurs les moyens d’apprendre le baseball. « { La Fédération Française de Baseball et ses représentations régionales, à travers la Ligue de Baseball Softball de Haute-Normandie, a mis en Å“uvre un plan stratégique clair pour développer l’implantation du baseball à Rouen. Un programme solide avec la construction d’infrastructures. Cela doit contribuer au développement des jeunes et doit contribuer à la croissance à long terme de ce sport à travers le pays. Ces efforts s’intègrent bien dans notre mission }».\n\nSylvain Virey, le patron du Pôle France, se réjouit de pouvoir compter prochainement d’untel outil de travail. Pour le travail au quotidien avec les pensionnaires du Pôle, mais aussi pour le développement du baseball. « { Nous avons souhaité proposer cette infrastructure sur un site permettant à un maximum de joueurs et joueuses d’y accéder. Le premier objectif était en effet de toucher le plus de personnes possible et de prioriser encore plus le développement. Le terrain de Rouen nous a semblé un lieu d’utilisation optimale, servant ainsi les intérêts de tous : club, Pôle, écoles et stages pour la ligue et la fédération. Le stade de St Exupéry à Rouen accueille de très nombreux établissements scolaires ; nous pouvons ainsi espérer développer encore plus notre activité avec cet outil.Plus encore que les résultats sportifs du club, le nombre de joueurs des équipes de France et le nombre de signatures en club professionnel des joueurs issus du Pôle France, c’est sans aucun doute la partie développement et l’accès pour tous aux infrastructures qui a séduit Cathy } ».\n\nLe travail n’est pas terminé, loin de là. Il faut maintenant lancer le chantier, le suivre. Du travail encore en perspective pour les acteurs de ce dossier. L’inauguration est programmée pour cet été. \n\n\n\n\n\n\n\n\n\n