Rouen partage à Toulouse

| Publié par | Catégories : Non classé

Deuxième déplacement de la saison pour les Huskies qui se sont rendus à Toulouse, où ils ont encaissé leur première défaite de la saison. \n_ Avec un effectif réduit, puisqu’il manquait pas moins de 8 joueurs (Daniels, Hagiwara, Piquet, Lefevre, Bert, Roy, Dagneau et Becquey), les Huskies ont subi la loi de Leo Cespedes dans le match 1. Celui-ci avait lancé 8 manches sans donner de point dans le match 3 de la finale, il a cette fois tenu en respect l’attaque rouennaise pendant 5 manches avant de céder 3 fois en 6ème. Mais le mal était fait, puisque les toulousains avait pris le dessus sur Yoann Vaugelade, avec quelques frappes solides de Mendoza, Héreaud ou encore Neumann. Toulouse menait donc 5-0 après 5 manches, et parvenait à endiguer la poussée rouennaise en fin de match. \n\n_ Les Huskies, à court de lanceurs, et qui en plus, en tout début de match, ont perdu Oscar Combes, blessé au dos, on fait appel à Brian Ramirez, arrivé la veille des États-Unis, pour finir le match au monticule. Bien que n’ayant pas lancé depuis quatre saisons, l’américain tenait bien sa partie pendant 4 manches, ne concédant que deux points. \n\n_ Les Huskies furent proches de renverser le match en dernière manche. Face à Quentin Pourcel, Ozanich puis Gleeson frappaient deux simples en champ intérieur. Après que Vallon eût cogné lui aussi un roulant dans l’infield, mais cette fois bon pour une balle à double jeu, Ramirez soutirait un but sur balles. Morillo suivait par un simple au centre qui faisait marquer Ozanich, mais Ramirez arrêtait sa course entre la 2 et la 3, alors qu’il semblait devoir parvenir sans difficulté à cette base, et Morillo était pris en souricière entre la 1 et la 2, pour le dernier retrait du match. Les Toulousains, après s’être offert le scalp du finaliste du championnat lors de la 1ère journée, accrochaient ainsi à leur tableau de chasse celui du champion en titre. \n\n\n

{100me victoire au crédit de Keino Perez depuis son arrivée à Rouen en 2005}
\n\n_ Dans le match 2, Keino Perez prenait le monticule, à la recherche de sa 100ème victoire. Les Huskies profitaient de 4BB consécutifs de Julio Meyers pour marquer en 1ère manche, puis augmentaient la marque à 3-0 dès la 2ème sur des hits solides de Gleeson et Morillo, faisant marquer Aponte et Ramirez. Puis le chaud soleil toulousain endormait tout le monde. Les manches se succédaient sans qu’il ne se passe grand-chose au sein des 2 attaques. \n_ Rouen rajoutait un 4ème point pour faire bonne mesure en 4ème manche, puis les choses devenaient subitement intéressantes en 9ème manche. Neumann débutait par un solide double au centre. Trop gourmand, il filait vers la 3 où il était facilement coupé par le relai Paturel – Morillo – Marche. \n_ Un jeu qui allait prendre de l’importance par la suite. Perez, jusque-là très dominant, remplissait ensuite les sentiers avec deux simples au champ intérieur et un hit-by-pitch. Subitement, avec un seul retrait, le point égalisateur se présentait au bâton. Cespedes frappait une solide flèche dans la gauche, permettant à Prunière de marquer en devançant le relai d’Aponte. \n_ Puis Mendoza ne pouvait faire autrement que fendre l’air sur une 3ème prise, le 10è K du match pour Perez, qui signait de bien belle manière son 100ème succès rouennais. \n\n\n