Perez, Mister 100. Réactions.

| Publié par | Catégories : Non classé

\nJe n’aurais jamais connu Keino sans le baseball, et j’aurai manqué une rencontre importante dans ma vie. Il est quelqu’un que je respecte énormément, non seulement par tout ce qu’il a apporté aux Huskies, mais aussi par sa droiture dans la vie de tous les jours. Il est attaché à de vraies valeurs de respect, d’engagement, de droiture. Et puis il nous a donné tellement de belles victoires, de moments forts, il a su être plus fort dans les instants de doute, c’est vraiment un modèle. \n_ François Colombier\n\n\n_ Keino c’est un vrai guerrier, \nil fait tout pour gagner \n_ Owen Ozanich\n\n\n\nDe toutes ces victoires, c’est difficile d’en ressortir une en particulier. \nNous avons développé une relation particulière et cette complicité se retrouve sur le terrain comme en dehors, il compte beaucoup pour moi. C’est un véritable ami.\nIl a une capacité de travail impressionnante, il se remet toujours en question et il a une soif de victoire insatiable année après année.\nSon attitude sur le monticule est un exemple pour tous, une vraie inspiration. \nIl a par le passé, et il continue encore, à porter l’équipe sur ses épaules, dans tous les grands moments. \nToute l’équipe a énormément de respect pour lui, c’est un vrai leader.\n\n_ Parmi ses plus grandes victoires, celles des coupes d’Europe sont les meilleurs souvenirs pour moi.\n\n_ Le catcher, c’est facile, il a du contrôle avec tous ses lancers, il lance des strikes, tient bien les coureurs et attaque les frappeurs.\n_ Je considère que c’est un honneur de mettre le même uniforme que lui tous les week ends.\n_ Boris Marche\n\n\n_ Quelques moments me viennent à l’esprit lorsque je pense à la carrière de Keino chez nous. D’abord, bien évidemment, son recrutement, et je suis fier d’en être à l’origine. Nous avons recrutés Keino par l’entremise de connaissances que j’ai dans la région de Pampelune. Ceux ci m’avait donnés les coordonnées de Keino, qui souhaitait revenir en Europe. Heureusement pour nous, Pampelune avait complété son recrutement et Keino était disponible. Ce fut notre première expérience avec la filière sud-américaine et nous avons touché le jackpot.\nSur le terrain, il y a eu tellement de bons et grands moments. Un que je retiens, est ce fameux match à Parme contre l’équipe de PArme un vendredi soir de coupe d’Europe. Keino ne connaissait pas sa meilleure saison et avait quelques doutes. _ Je disais à François que je ne voyais pas qui d’autres que Keino, pouvait sortir un grand match dans ces circonstances. Nous avons fait un meeting avec Keino, pour lui dire qu’il était effectivement notre homme. Nous sommes allés scouter Parme. Avant le match nous avions fait un bon brief avec Keino et Boris. L’objectif, n’était pas que d’exploiter leurs faiblesses, mais on savait comment et avec quels lancers les retirer. Keino a lancé un master. Leur montrant « leur » lancers , suffisamment près de la zone pour les tenter, mais qu’ils ne s’élancent pas, et revenant avec les « out pitches ». Malheureusement nous perdons le match sur une balle à double jeu. Mais ce fut un grand match de Rouen, avec une équipe avec peu de profondeur. On a frôlé un des plus grands exploits du club. Beacoup de déception et de fierté concernant l’équipe. Enormément de respect sur la performance de Keino. On a quand même fêté cela avec Keino dans notre bar préféré de Parme!\n_ Un autre moment plus anecdotique, s’est passé chez moi. J’organisais un repas de fruits de mer à la maison avec François. Je ne savais pas que les vénézuéliens étaient des mangeurs d’huîtres. J’invita donc Keino. Je suis passé chez mon poissonnier préféré et fais préparer 10 douzaines d’huîtres de St-Vaast. Je me souviens du regard illuminé de Keino lorsqu’il vu la montagne d’huitres au milieu de la table. Même regard et même sourire qu’après une grande vicoire.\nIl y a plein d’autre moments comme cette discussion d’avant match à Prague, avec lui, Blake Denischuk et Francois.\n_ Ce sont des moments sportifs, des moments humains, des regards, du respect mutuel.\nJe le félicite pour cette étape et ce qu’il a apporté au club!\n_ Robin Roy\n\n\n_ Donner les qualités de Keino ? La liste va être longue. C’est quelqu’un que j’adore. Le premier mot qui vient à l’esprit de tous, c’est guerrier. Il ne lâche rien, se donne toujours à fond. Comme lanceur et comme manager. Mais ce n’est pas qu’un guerrier. C’est un homme passionné, gentil, intelligent, qui possède de solides valeurs.. \n_ Il est très exigeant, déterminé, très rigoureux. C’est un exemple pour tous. \nNous avons beaucoup de chances de l’avoir à nos côtés. \n_ C’est une belle rencontre, un garçon très attachant. \n_ Je le consulte beaucoup et son avis pèse de plus en plus dans la politique que nous menons. \n_ Xavier Rolland