Perez « Je crains seulement l’équipe nationale de la République dominicaine »

| Publié par | Catégories : Non classé

\n\nKeino, nouvelle saison qui débute. Rouen peut il faire aussi bien qu’en 2012 ? \n_ Bien sûr, on peut. Cela veut dire beaucoup de travail, mais c’est possible, bien sûr.\n\nSatisfait de la composition de votre groupe ? \n_ Ce groupe sera plus expérimenté que la saison passée, et avec l’addition de Christophe Goniot, de Gaspard Fessy, on sera offensivement plus fort. On va présenter un lineup très solide de 1 à 9. \n\nComment motive-t-on ses joueurs quand on a déjà gagné neuf fois le championnat de France ?\n_ On ne parle plus des années précédentes. Moi, ce qui m’intéresse, c’est de travailler sur la saison qui vient. Les titres, c’est le passé. Aujourd’hui, on a une fiche vierge, on n’a pas encore gagné un match. On remet les compteurs à zéro. Ce qu’on a fait auparavant ne compte pas. Mes joueurs sont des compétiteurs et ils aiment à relever ce challenge. S’ils gardent cet état d’esprit, s’ils gardent cela dans leur cÅ“ur, on sera toujours très dangereux. \n\nQuelle est votre principale ambition ?\n_ Continuer à entretenir cette culture faite de victoires, de travail, de sacrifices, d’esprit collectif, de solidarité, de talent, avec la génération qui arrive et la développer le plus vite possible. On doit associer les vétérans et les jeunes… Il faut que les anciens transmettent leur expérience et la culture de la gagne que l’on partage à tous les niveaux dans le club.\n\nQue pensez-vous de vos adversaires ?\n_ J’ai beaucoup de respect pour eux et j’espère quelques confrontations solides pour nous permettre de nous préparer pour la Coupe d’Europe. Senart, par exemple, sera un adversaire à surveiller, c’est certain. Et j’espère que Montpellier, Savigny et le PUC pourront se mêler à la course au titre avec de gros lineups.\n\nQui craignez-vous le plus ?\n_ Je ne crains personne. Je le démontre depuis des années, non ? Je fais attention à quelques frappeurs mais aucune équipe me fait peur, ni en France, ni en Europe. \n_ Je crains seulement l’équipe nationale de la République dominicaine (rires) (La République dominicaine vient de remporter la World Baseball classic NDLR).\n\nAdversaire numéro 1 en France?\n_ Mes amis de Senart. Ils sont motivés, ils ont un bon coach, un bon terrain et ils affichent toujours l’ambition d’être champions de France chaque année.\n\nEt en coupe d’Europe ?\n_ En Coupe d’Europe, toutes les équipes sont déterminées. Il n’y a que des équipes championnes, des équipes winners, et toutes sont capable de sortir une grosse semaine. Mais comme d’habitude, les italiens et hollandais seront les favoris pour le titre. \n\n{DIMANCHE}\n_ Pôle Rouen Savigny \n_ Toulouse Sénart \n_ Montpellier Rouen\n\n_ Matchs à 11H et 14H. \n\n