Keino Perez: « maintenant, on sépare les hommes des enfants »

| Publié par | Catégories : Non classé

keino, dans quelles conditions abordes-tu cette demi finale ?\r\n

Avec optimisme et confiance. Je coache l’équipe la plus expérimentée. Nous avons l’habitude de jouer des demi finales (treize fois ces treize dernières années). Forcément, on connaît le contexte et cela donne beaucoup de confiance.

\r\n

Rouen a connu une saison chaotique au niveau des résultats avec plusieurs défaites…\r\nL’équipe n’est pas aussi dominante que les saisons précédentes ?\r\nOn a commencé la saison avec un groupe riche de 22 joueurs compétitifs. Mais nous avons, chaque week end, dû composer avec des absences, pour diverses raisons. Ne pas pouvoir stabiliser ton line up durant plusieurs matchs, c’est compliqué. Et du coup, ce n’est pas facile d’être réguliers et de gagner certains gros matchs. On a parfois réussi. Parfois non.\r\nOn a aussi eu des joueurs clés blessés. Mais comme nous avons de la profondeur avec un groupe assez complet, cela a permis de travailler aussi sur le long terme, de donner du temps de jeu à tous et finalement de préparer tout le monde aux play offs. Alors effectivement, avec 8 défaites, on peut penser que notre saison est chaotique, mais la façon de perdre est plus importante que la défaite et j’estime que nous nous améliorons semaine après semaine, que nous jouons de mieux en mieux et cela, ca compte au moment de disputer les play offs.\r\nLa saison régulière, c’est terminé. C’est autre chose qui commence, on efface tout et on repart à zéro.

\r\n

L’adversaire, c’est le PUC. Est-ce la demi-finale la plus difficile pour Rouen ?\r\nLa plus difficile, je ne sais pas. On verra cela sur le terrain. Ce qui est sûr, c’est que maintenant, on sépare les hommes des enfants.

\r\n

Que pensez-vous du PUC ? Forces et faiblesses ?\r\nLe PUC a reconstruit rapidement un groupe de joueurs latinos et américains.. Ils ont affiché cette saison des stats très élevées pour le baseball français, mais ils n’ont pas encore joué Une demi finale ensemble et c’est autre chose.\r\nLeur principale force, ce n’est pas un secret, ce sont leurs deux étrangers l’américain Cody et le vénézuélien Infante.\r\nLeurs faiblesses ? Je garde cela pour nous.

\r\n

Que redoutez-vous le plus dans cette équipe ?\r\nRien, honnêtement. Je n’ai aucunement l’intention de leur manquer de respect car ce sont de très bons joueurs et ils ont fait de très bons matchs cette saison.\r\nIl faut mettre cela à leur crédit. Mais je ne les redoute pas, je ne pense même pas à ça. Quand je pense aux matchs, je pense à mon équipe.

\r\n

A quoi va se jouer cette demi-finale ?\r\nPitching, pitching, pitching !! Le meilleur pitching va qualifier son équipe en finales.

\r\n