Finales du Championnat de France 12U : l’aventure se poursuit pour les Huskies !

| Publié par | Catégories : Non classé

\n\n« Dans le fond de nos têtes, après la double victoire 2010-2011 en Coupe de France des moins de 9 ans, nous avions l’objectif assez normal d’aller chercher un titre de Champion de France 12U en 2013 » explique Pierre-Yves ROLLAND, Vice –Président du Club « Mais le changement de catégorie d’âge décidé l’hiver dernier par la Fédération a eu pour conséquence de priver -dès 2013- 50% des effectifs de ce groupe d’une année en 12U »\n\nC’est ainsi que le staff composé pour l’essentiel de parents issus soit du Baseball, soit du Softball, décide de changer de braquet et de tenter d’aller chercher ce titre en 2012.\n\nIl est ainsi décidé de multiplier les tournois en commençant par la 27ème édition du Tournoi international de Pineuilh en Aquitaine les 7-8 et 9 avril 2012. \nL’équipe entre difficilement dans le tournoi ( défaite d’entrée contre les Italiens ) mais se reprend très bien pour finalement terminer à la 3ème place après avoir battu les Canadiens de Dominique Dinelle. Bilan 3 victoires pour 2 défaites. \n\nC’est ensuite au tour du Challenge des Hawks de la Guerche-de-Bretagne les 26 et 27 Mai 2012 que les Huskies remportent après avoir remporté toutes leurs rencontres, notamment contre Montigny en finale. Bilan 5 victoires.\n\nAprès avoir remporté le Championnat régional, ce sont les phases préliminaires du Championnat de France qui attendent les Huskies. \nLe 30 juin, sur le terrain de Vauréal, les Huskies sortent vainqueurs d’un plateau à trois les opposant à Vauréal et au PUC. La qualification pour la finale est assurée. Bilan 2 victoires.\n\nPuis, c’est à nouveau vers le sud de la France, à Boé Bon Encontre près d’Agen que les « Globe trotteurs » de la petite balle se dirigent les 6, 7 et 8 juillet pour y disputer leur 3ème tournoi de l’année ; les petits Huskies terminent à la 4ème place avec un bilan de 3 victoires pour 3 défaites et peuvent prendre la route bien méritée, car un peu émoussés, des vacances.\n\nAvec près de 30 matchs joués cette saison, toutes les têtes sont désormais tournées vers Perpignan. Les Huskies y retrouveront Montigny, La Teste et Montpellier. \nSi les deux premières équipes sont désormais familières aux Huskies, l’équipe de Montpellier l’est beaucoup moins. C’est pourtant cette dernière que les Huskies rencontreront en demi-finale.\n\n« Nous partons un peu dans l’inconnu contre les Montpellierains pour ne jamais les avoir croisé sur notre route » précise Cyril VISSAC, membre du staff et papa de Martin , joueur polyvalent de l’équipe « Nous savons simplement qu’il faudra pratiquer notre meilleur baseball pour parvenir à les battre, car ils ne sont pas là par hasard » \n\n« De toute façon, nous allons à Perpignan pour remporter le titre et il faut donc être capable de battre tout le monde » ajoute Frédéric GUERN, également membre du staff et papa d’Auguste, l’un des deux catcheurs de l’équipe « si nous faisons près de 2.000 kms aller/ retour, c’est forcément dans l’espoir de remporter les deux rencontres qui nous attendent »\n\nEt pour gagner ces deux rencontres, l’équipe se prépare sérieusement depuis le début du mois de septembre ; trois entraînements par semaine et quelques matchs amicaux à venir ( le 6 octobre contre Vauréal, le 14 octobre contre Savigny ).\n\n« Nous sommes ravis de retrouver Vauréal et Savigny que l’on croise désormais très souvent sur notre route et qui promettent des rencontres disputées, idéales pour bien se préparer » ajoute Mickaël CERDA, le Professionnel du staff. \n\n« Parmi les 11 ou 12 joueurs qui se rendront à Perpignan, tous ont à leurs acquis une ou deux victoires en Coupe de France des moins de 9 ans. Tous ont déjà goûté à la victoire et connaissent la joie qu’elle procure » explique Rudy BAUER, Papa de Théotime, 2ème base de l’équipe, place qu’il occupait lui-même en équipe première de Rouen il y a une petite décennie « Nous espérons qu’ils auront envie de recroquer dans la victoire à pleines dents » \n\nCoté staff, on se prépare également avec sérieux. Personne ne devrait manquer à l’appel.\n« C’est vrai que cela peut agacer un peu nos adversaires de nous voir aussi nombreux autour de l’équipe » précisent en cÅ“ur Chris HARRISON, Richard MOREAU et Olivier DUBOS, pères de Gabriel, Louis et Antonin « Mais devrions-nous nous en priver pour autant ? C’est un peu cela l’esprit de famille des Huskies » \n \nFamille vous avez dit ? Quentin ROY, Max VIREY, Manon ROLLAND, … une lignée de Huskies qui ont bien l’intention de poursuivre l’histoire des Chiens de traîneaux Rouennais. \n\nLa liste des joueurs en partance pour Perpignan sera communiquée très prochainement.\n\nLa suite de l’aventure sur le site. \n\n