Final 4: l’énorme défi qui attend les Huskies

| Publié par | Catégories : Non classé

\n\nLa scène se déroule sur le terrain Pierre Rolland. La finale du championnat de France n’a livré son verdict que depuis quelques minutes. Rouen est champion. Les Huskies sont regroupés au fond du terrain autour de leur manager Keino Perez. Premier joueur à prendre la parole, Boris Marche. Pour parler de la victoire ? Non. On parle déjà de Final four. « On ne doit pas se relâcher, il nous reste un objectif… Le titre de champion d’Europe ». Des cris d’encouragement et d’approbation fusent sous les casquettes rouennaises… Les pensées des joueurs sont déjà tournées vers l’Italie. Rouen va s’assoir au banquet des Grands d’Europe. Les quatre meilleures équipes du continent en effet rendez-vous les 29 et 30 aout, près de Rome, à Nettuno. Pour sacrer le Roi d’Europe 2012. En demi finale, Rouen affrontera Bologne (mercredi 16 heures) et Amsterdam Nettuno (mercredi 21 heures). \n\n_ Les Français sont les invités surprise. C’est généralement un double face à face italo-hollandais. « Nous sommes à notre place, assure Luc Piquet. Nous sommes des amateurs, eux sont pros, mais on y croit. On est capable de très bien jouer et on peut rééditer notre performance de Rotterdam. On va tout donner. » \nMême sérénité affichée par le manager Keino Perez. « La pression est sur les autres, sur les professionnels. Notre collectif est solide et on sera un adversaire coriace ».\n\n_ Les Rouennais ne font en tout cas aucun complexe face aux champions des deux nations qui dominent le baseball européen sans partage depuis un demi siècle. « Il faudra bien débuter, rentrer rapidement dans le match, ajoute Joris Bert. On a été, par exemple, battu deux fois par Nettuno dans le passé et à chaque fois, ils avaient fait la différence dans la première manche… » \n\n_ Déjà vainqueurs du Challenge, du championnat… les Rouennais doivent encore gagner deux matchs pour inscrire le nom des Huskies dans l’Histoire du baseball européen. \n\n\n\n\n

{Le stade de Nettuno, théâtre du Final Four 2012}
\n\n{Rouen et ses adversaires du Final Four dans la passé}\n\n\n\n