Demi finales: réactions

| Publié par | Catégories : Non classé

_ Keino Perez, manager de Rouen\n »On a dormi tout le match au bâton. On a très bien commencé avec quatre hits dans la première manche, et puis on s’est refroidi. \n_ Musson (le lanceur américain de Montpellier) s’est mis dans un bon rythme et on n’a pas réussi à revenir. Il a réalisé son meilleur match contre nous. \n\n_ Owen a bien lancé, il a toujours dominé Montpelier en championnat, mais ce sont les play offs, ils se sont bien battus et je pense que leur victoire est méritée. Ils ont été plus solides, plus homogènes, plus collectifs.\n\n_ Au fil du match, ils ont commencé à y croire. Ils ont effectué des changements déterminants en 8me manche. Les remplaçants (Andrades, Didier) ont été décisifs. Ils sont allés chercher leur victoire. \n\n_ J’ai parlé aux joueurs, demain, nous n’avons plus le choix, il faudra mieux jouer mieux frapper. Et gagner. ON a montré qu’on savait jouer sous la pression. Mais il faut se réveiller. Et vite ! »\n\n\n\n_ François Colombier, assistant coach de Rouen (photo)\n\n »Personne ne peut croire qu’une demi finale face à Montpellier, ce sera facile. On craignait le match piège. la reprise, la fatigue du voyage, la chaleur… \n_ On est tombé sur un très bon lanceur. Musson nous a dominé, il a été intelligent. De notre côté, on lui a facilité la tache avec de mauvaises approches. La conjonction des deux nous a rendu la tache difficile. \n_ Les rares opportunités, on n’a pas su les saisir. \n_ Owen a bien lancé, mais il faisait très lourd, c’était fatigant. Plus le voyage dans les jambes… \n_ Eux on très bien exécuté les jeux, les squeezes, les bunts, le hit and run de la 8me manche qui fut capital… En play offs, il faut savoir exécuter ces jeux. Nous, on n’a pas su le faire. \n\n_ Perdre le premier match d’une série finale, on a déjà connu cela, mais la pression est sur nous. Gganons demain, et tout sera rentré dans l’ordre. \n_ Andrades devrait être le lanceur partant de Montpellier, il nous a déjà posé des problèmes par le passé… \n_ Ce n’était pas un bon Rouen. On va montrer un autre visage demain. » \n\n_ Play ball du match 2 à midi.