Daniels, première recrue 2014

| Publié par | Catégories : Non classé

\n_

Lanceur droitier
\n_
Taille: 1 mètre 98
\n_
Poids: 110 kilos
\n_
Né le 30 mars 1989
\n_
À Lancaster (Pennsylvanie)
\n_
Ecole: Muhlenberg College
\n_
Clubs: Las Cruces Vaqueros, \nRoswell Invaders , White Sands Pupfish (Pecos league), Adelaïde Bite, Prague…
\n\n\n{ « Cela fait trois ans que l’on discute avec Jason. Son envie de \nlancer pour Rouen nous a séduit. Et puis Owen (Ozanich) nous a dit tellement de bien… On est ravis de l’accueillir dans notre groupe». Commentaires signés Xavier Rolland, le Président rouennais. \nAprès ses années universitaires, Jason a découvert le monde pro dans la Pecos league (Texas) avec les las Cruces Vaqueros ou les Roswell Invaders. Puis direction l’Australie et sa ligue pro. Il joue deux \nsaison pour les Adelaïde Bite. Et enfin l’Europe avec Prague l’an passé, qu’il emmènera en finale du championnat tchèque. \nLe grand droitier de Lancaster (Pennsylvanie) ne cachait pas son envie de rejoindre les Huskies. Cela sera chose faite début avril. } \n\n\nBonjour Jason, quel est ton parcours ? \n_ Je m’appelle Jason Daniels, j’ai 24 ans, je suis originaire de Lancaster, en Pennsylvanie. \n_ Quand j’étais petit, j’aimais pratiquer toutes les sports, mais plus que tout, ce que j’adorais, c’était de lancer touts sortes de choses. Et très naturellement, je suis venu au baseball et je suis devenu lanceur (rires)… \n_ J’aime le baseball, c’est un sport complexe et j’aime tous les différents aspects du jeu. \n_ Pour gagner et avoir du succès dans le baseball, tu dois conjuguer plusieurs dons. C’est donc un sacré challenge mental et physique. Pour moi, quand je monte sur un monticule, il n’y a rien de comparable !\n\nQue genre de lanceur es-tu ? \n_ Quand je lance, je cherche avant tout à lancer un maximum de strikes pour donner une chance à mon équipe de gagner. Je suis un compétiteur, j’adore être sur la butte lors des matchs importants. \n\nQuel est ton meilleur souvenir de baseballeur ? \n_ C’est dur de choisir, mais j’ai adoré jouer les play offs en Australie ou en République tchèque. Jouer pro à Adelaïde en Australie aussi (Australian Baseball league)…\n\nTu joues actuellement ? \n_ Oui actuellement, je suis en Australie et je lance pour Woodville Senators à Adelaide, South Australia.\n\nOui, tu as déjà pas mal voyagé.. L’Australie, Prague… De bonnes expériences ? \n_ Oh oui, j’ai passé d’excellents moments dans ces pays. J’ai eu la chance de jouer dans des équipes ambitieuses, compétitives, avec des joueurs doués, qui travaillaient fort. Des équipes qui ont bien pris soin de moi… \n\nPrague ? \n_ Vivre à Prague a été une belle expérience, c’est une très belle ville, avec beaucoup de choses à voir, à faire. Le championnat tchèque est très bon. L’équipe était très sympa, j’ai vraiment passé du bon temps là-bas… Nous avons fait une très bonne saison avec Kotlarka Prague, mais malheureusement, nous avons perdu en finale face à Draci Brno (Draci Brno bat Kotlarka Prague 2-1, 5-9, 6-2, 5-1, Jason remporte le match 9/5). Mais l’équipe s’est qualifiée pour la Coupe d’Europe 2014, une belle récompense. \n\nTu n’as pas eu envie de rester à Prague ? \n_ J’ai eu du bon temps à Prague mais Rouen était l’opportunité de découvrir autre chose, une nouvelle culture, un nouvel endroit sur Terre. _ Et en plus, je vais avoir la chance de jouer à nouveau avec mon ami Owen Ozanich. \n\n\n{« ROUEN ? C ’EST UN CLUB QUI A UN INCROYABLE \nPALMARÈS. J’AI ENTENDU QU’IL Y AVAIT DANS CETTE ÉQUIPE BEAUCOUP DE JOUEURS TRÈS TALENTUEUX.»}\n\n\nEn Australie, tu as en effet joué avec Owen Ozanich, mais aussi Mathew Smith et Ethan Paquette, tous des Huskies. Ils t‘ont parlé des Huskies ? \n_ On a souvent discuté de leur séjour en France. Ils ont toujours eu des propos très positifs sur la vie à Rouen, sur le championnat, sur l’équipe. Je suis impatient de jouer avec Owen. C’est un super copain, nous partageons plusieurs centres d’intérêts. Je sens qu’on va vivre et passer de bons moments. \nJ’adore voyager, découvrir de nouvelles cultures et maintenant, je suis impatient d’arriver à Rouen. \n\nEt que sais-tu de ta nouvelle équipe ? \n_ Je sais que Rouen est habitué aux succès. C’est un club qui a un incroyable palmarès. J’ai entendu qu’il y avait dans cette équipe beaucoup de joueurs très talentueux. C’est un grand club et je suis fier d’en être désormais l’un des membres. \n\nOwen dit que tu aimes déjà la culture française. \n_ Oui, c’est vrai, j’aime beaucoup la culture française. Je suis déjà venu à Paris et sur la côte méditerranéenne en 1998. J’ai aimé ! Je suis curieux de découvrir de nouvelles choses dans quelques semaines. \n\nTu parles un peu Français ? \n_ Non (rires)… Mais je vais étudier dès maintenant. J’ai quelques années d’Espagnol, j’espère que cela pourra m’aider à comprendre des mots.. \n\n{LEUR AVIS} \nOwen Ozanich\n_ Jason lance, et il lance, et il lance encore. Il garde toujours son équipe dans le match, je ne l’ai jamais vu avoir un mauvais match. C’est un travailleur acharné hors du terrain et un bon coéquipier. Jason a joué avec et contre moi, Brian Ramirez, Ethan Paquette et Mathew Smith, aux USA et en Australie. Nous avons tous beaucoup de respect pour lui sur le terrain et hors du terrain. Il connait déjà l’Europe. Il lance une balle rapide (85-88 mph), une courbe, et un très bon changeup. Je suis devenu potes avec Jason et Mat lorsque j’ai rejoint l’ABL en 2011 et nous sommes évidemment restés en contact depuis. Jason est vraiment impatient de jouer et de vivre en France et de nous aider à rester champions.\n\nKeino Perez\n_ Je l’ai observé sur des vidéos de ses matchs en Australie. J’ai vu un compétiteur avec beaucoup d’énergie et qui savait travailler sur la butte. \nAvec Owen (Ozanich) et Yoann (Vaugelade), il vient compléter notre pitching staff. Nous serons très compétitifs encore en 2014. \nJ’attends de lui du leadership, qu’il soit un modèle sur le terrain comme en dehors. \nOwen Ozanich et Andy Berglund (scout de la Major league et entraineur de l’équipe nationale tchèque) m’ont dit beaucoup de bien sur lui, et je suis persuadé que c’est un bon choix pour les Huskies. \n\n{LE SAVIEZ-VOUS ?}\nJason Daniels a croisé dans sa carrière de nombreux \nHuskies. Coéquipeiers ou adversaires, il a cotoyé dans la Pecos League Chris Mezger et Brian Ramirez. En Australie, il joue avec Mathew Smith, Owen Ozanich et Ethan Paquette. \n