D1 Rouen à sa main

| Publié par | Catégories : Non classé

Les Huskies n’ont pas fait dans la dentelle pour l’Opening Day de la saison 2014. Ils ont dominé les champions de D2, les French Cubs de Chartres, 9-2 et 19-0 (27 hits à 6).\n\n_ Chartres aura résisté pendant les 6 premières manches du match 1, avec un Guillaume Delerive très bien inspiré au monticule et qui a considérablement gêné les frappeurs rouennais. \n_ Il a notamment eu le mérite de serrer les boulons après une première manche difficile (3 hits, 1 erreur, 2 points) et de garder son équipe dans le match. Face à lui, c’est au MVP de la finale 2013, que revenait l’honneur de starter le première match de la saison pour les rouennais. Yohann Vaugelade livrait une performance solide, avec toutefois une bête noire, Alexandre Martin, qui frappait 3 pour 3 contre lui, avec deux doubles et deux points produits. Martin permettait ainsi à son équipe de revenir à 1-2 en 3ème manche, puis à 2-3 en 6ème manche. \n_ Tout était donc à faire à ce moment du match, mais Delerive commençait à manquer un peu d’énergie et fut accueilli en début de 7ème par un triple de Paturel (son premier hit rouennais), puis par un simple de Vallon (RBI) et un autre simple au champ intérieur de Gleeson. A.Martin entrait en relève, pour atteindre Luc Piquet et remplir les buts. Hagiwara, Morillo et Aponte ne se faisaient pas prier pour faire le travail et porter le score à 7-2, une marge suffisante pour les Huskies, qui envoyaient au monticule pour finir le match le nouveau jeune lanceur, Benjamin Guionneau, auteur de 3 bonnes manches et d’une première décision en D1, un sauvetage. \n\n\n

Luc PIquet et Kenji Hagiwara
\n\n_ Le 2ème match allait être beaucoup plus difficile pour Chartres, qui ne parvenait pas à faire taire les battes rouennaise et qui montrait quelques signes de fatigue en défense. Les Huskies se détachaient irrésistiblement pour mener 7-0 après 3 manches, puis enfonçaient le clou avec une poussée de 3 points en 5ème et de 9 points en 6ème, avec 13 frappeurs à la plaque et 7 hits frappés dont deux triples signés Hagiwara et Paturel. \n_ C’est Robin Roy qui prenait le monticule pour Rouen, cinq ans après sa dernière sortie au plus haut niveau français. Il retirait les 4 premiers frappeurs à lui faire face, mais devait quitter le jeu en raison d’une contracture à la cuisse droite. Keino Perez entrait en relève pour signer la victoire, qui n’était autre que sa 99ème sous le maillot rouennais.\n_ Une journée satisfaisante donc pour les Huskies, qui ont vu leurs nouvelles recrues être à la hauteur du reste de l’équipe, à l’image de Domingo Morillo, solide à l’arrêt-court (il a été à l’origine des 4 double-jeux tournés par Luc Piquet) et au bâton. \n_ L’effectif rouennais n’est pas encore au complet, puisque Ramirez et Daniels sont attendus dans les prochaines semaines et qu’Ozanich repose encore son épaule douloureuse, mais la machine semble bien lancée. \n\n_ Prochain test intéressant le week-end prochain à Toulouse, où Sénart a trébuché dès la 1ère journée. Dans le duel à distance qui oppose les deux grands rivaux, ce sera une première occasion de se comparer. \n\n\n\n\nRésultats\n- PUC vs Beaucaire: 1-4 et 7-1\n- Toulouse vs Sénart: 3-9 et 7-6 (10)\n- Montpellier vs Savigny: 6-5 et 7-0\n- Chartres vs Rouen: 2-9 et 0-19\n\nClassement\n\n_ 1 Rouen 2 2 0 1.000\n_ 1 Montpellier 2 2 0 1.000\n_ 3 Beaucaire 2 1 1 .500\n_ 3 PUC 2 1 1 .500\n_ 3 Sénart 2 1 1 .500\n_ 3 Toulouse 2 1 1 .500\n_ 7 Chartres 2 0 2 .000\n_ 7 Savigny 2 0 2 .000