Coupe d’Europe – « Rouen va encore nous faire vibrer »

| Publié par | Catégories : Non classé

\n\nXavier Rolland, onzième Coupe d’Europe pour Rouen ? \n_ Oui tout a commencé en 2003 à Barcelone.. Là où nous retournons cette semaine. Il s’est passé beaucoup de choses entre ces deux dates. Neuf titres de champions de France, deux finales de Coupe d’Europe des clubs champions…Prague, Rome, Anvers, Rotterdam… En 2003, nous sommes allés très excités à Barcelone, un peu peureux peut-être… Trop respectueux surement. On a beaucoup appris. On a vécu les moments les plus forts au club lors de cette compétition..\n\nPar exemple ? \n_ La coupe d’Europe 2007 à San Marin. On bat les deux derniers champions d’Europe sur leur sol (San marin, puis Rimini)… Battre Rimini en demi finale, c’était incroyable. On avait fait une belle finale face à Kinheim (défaite 3/1)… L’an passé, c’était pas mal non plus (rires)… Battre Neptunus dans son stade à Rotterdam, et ce match et cette victoire contre les Allemands !!! Quelle tension ! \nLa qualification au Final Four restera un grand souvenir. \n\nL’Europe, c’est un parfum différent ? \n_ Oui, on vit ensemble une semaine, on pense baseball, on mange baseball, on dort baseball.. Durant une semaine, nous avons un fonctionnement de club pro. \nLes matchs sont tous très intenses, il faut être très fort, tous les jours. Les joueurs adorent. Les dirigeants aussi. \n\nDes favoris ?\n_ Les 6 équipes sont toutes championnes de leur pays. Toutes viennent pour gagner. Les équipes sont proches les unes des autres, elles sont toutes de l’expérience, d’excellents joueurs étrangers, de l’ambition. \nIl faut être à 150%, tout donner, se battre, garder son sang froid, et avoir un peu de chances aussi. \n\nVous ne serez pas au complet…\n_ Non, Alexandre Roy a signé avec les Mariners de Seattle, Maxime Lefevre avec les Capitales de Québec.. Et certains sont bloqués par leur travail.. C’est la vie d’une équipe. Il y a des priorités. C’est la difficulté de conjuguer vie professionnelle et sport amateur de haut niveau. Mais ca va donner l‘occasion à nos jeunes d’écrire de belles pages à leur tour et de grandir. Ils ont beaucoup de talents. Tout le club est derrière les garçons, on croit en eux et avec un patron, un guerrier, comme Keino Perez, on sait qu’on va tout donner sur le terrain. Rouen va encore nous faire vibrer. \n\n\n\n_ { France 3 Normandie présentera ce soir dans son JT de 19 heures un sujet de présentation de la Coupe d’Europe. } \n\n