Christophe Goniot intègre la meute

| Publié par | Catégories : Non classé

« Il a toujours été un adversaire redoutable, cela va faire curieux de le voir \ndans un maillot rayé ! » L’hommage est signé François Colombier. Et c’est vrai que Christophe Goniot a souvent donné des soucis aux Huskies ces dernières saisons. Ce que confirme le Président rouennais Xavier Rolland. « {Il a toujours très bien joué contre nous, toujours été présent et performant lors des finales … On apprécie beaucoup Christophe. Un bon joueur, intelligent. Un leader. On avait évoqué sa venue en marge de la finale l’été dernier. C’était juste une discussion le soir à l’hôtel. Il était venu saluer les gars. Et l’idée a pris de la consistance durant l’hiver. C’est fait, il est Rouennais. Et je suis ravi de le voir avec nous} ». A 31 ans, l’international va désormais patrouiller dans le champ extérieur de Rouen et découvrir un nouveau club après Thiais et Savigny et après un séjour aux Etats-Unis au Oxnard College. \n\n\n\n

{Crédit Christophe Elise}
\n\n_ Une recrue sur laquelle le staff rouennais compte s’appuyer, à commencer par le manager rouennais Keino Perez « { C’est un gentleman sur le terrain et hors du terrain. Il respecte le jeu et ses adversaires. C’est un joueur très solide défensivement comme offensivement. C’est aussi un joueur qui sait garder son calme dans les moments chauds. Il va nous apporter beaucoup d’expérience. Les jeunes vont beaucoup apprendre à ses côtés. C’est un compétiteur, un winner. C’est aussi un garçon intelligent, honnête, avec une bonne éducation. Il peut influencer de façon positive notre club à tous les niveaux } ». \n_ De retour dans le coaching staff, François Colombier se réjouit de ne plus avoir à affronter Christophe Goniot. « {Christophe est un excellent frappeur et un leader pour son équipe. Il est sans aucun doute un des joueurs les plus talentueux de sa génération} ». Et que peut-il apporter aux Huskies ? « {J’attends de lui du leadership, il a la maturité pour s’imposer comme un meneur, même s’il arrive dans une nouvelle équipe. Il va donner des solutions à Keino Perez dans le line-up} ». \n\n_ Christophe Goniot ( trois titres de champion de France en 2001, 2002 et 2004, deux Challenges de France, de multiples Coupes d’Europe ou championnats d’Europe…) n’a pas joué l’an passé pour des raisons professionnelles. Ce qui n’inquiète pas le staff rouennais. « { Les fondamentaux sont toujours là }, explique François Colombier. {Ce n’est pas grave s’il n’est pas à 100% en début de saison, il sera prêt pour les rendez-vous importants, dont la Coupe d’Europe} ».\n_ Aucune inquiétude non plus du côté du manager vénézuelien de Rouen. « {Son expérience dans le baseball va lui permettre de s’ajuster rapidement. Il est en forme. Il sait ce qu’il a à faire pour être prêt. Ce sera facile pour lui de s’intégrer dans un groupe comme Rouen.} « \n \n_ Welcome on board Chris.\n\n\n
{Crédit Christophe Elise}
\n\nChristophe, pourquoi avoir choisi de rejoindre Rouen ?\n_ J’ai décidé de jouer pour Rouen pour trois raisons. \n_ La première est Boris Marche. Nous sommes très proches. Nous avons intégré la première promotion du CRJS de Petit Couronne il y a 15 ans. Et je me souviens que nous nous sommes dit un jour dans le trajet en bas du CRJS au terrain que nous ferons tout pour toujours jouer ensemble. On a joué ensemble avec l’équipe fédérale, a Oxnard en Californie, avec les équipes de France mais aussi avec Savigny (Boris Marche avait été prêté par Rouen à Savigny en 2001, Rouen jouait alors en N1- NDLR), puis adversaires pendant plus de 10 ans… J’avais besoin d’une nouvelle aventure sportive avec lui.\n_ Ensuite, j’ai une grosse envie de rejouer au niveau international. Le modèle de la Coupe d’Europe permet de côtoyer des joueurs professionnels et même parfois des anciens joueurs de la MLB sur cinq jours. J’ai beaucoup de projets dans les tuyaux d’un point de vue pro et perso, donc m’absenter plus d’une semaine pour rejouer au plus haut niveau est impossible.\n_ Et enfin, le succès et l’ambition de Rouen dans toutes les compétitions. De manière générale, plus on gagne et plus on sait gagner. Rouen a tout gagné depuis 10 ans exceptée la Coupe d’Europe.. L’année passée, l’équipe est allée dans le dernier carré. J’aimerais ajouter mon nom à la seule équipe française à avoir gagné la coupe d’Europe des clubs champions. Je crois que 2013 sera une bonne année. Le 13 est le numéro de Boris, non ?\n\n\nTu n’as pas joué la saison dernière, pourquoi ?\n_ Depuis deux saisons, déjà, j’avais un peu raccroché les spikes. Tout d’abord, par ce que j’ai ouvert un premier centre de remise en forme en 2009, aujourd’hui ma société en possède trois. Les première années dans le commerce sont cruciales et il faut toujours les surveiller comme le lait sur le feu, donc mes associés et moi, nous passons beaucoup de temps dans nos salles ouvertes tous les jours de 6h à 23h. Et l’année passée, ma femme s’est faite débaucher pour aller travailler à Dubaï. C’était une expérience exceptionnelle à ne pas refuser, que j’aie donc partagée avec elle. Pour la petite anecdote, j’ai joué au softball dans la Dubaï Softball League ! Cette ligue est composée de 16 équipes très compétitives avec beaucoup d’expatriés canadiens, américains, japonais d’un bon niveau. Et mon équipe à gagné le championnat !!!!\n\nTu penses retrouver rapidement le rythme ?\n_ Je n’ai jamais réellement raccroché définitivement, j’aide ma mère au club de Thiais en entraînant les jeunes le mercredi, je bouge, je lance les battings. Je m’entraîne physiquement dans mes salles de sport, j’ai fait quelques entraînements ces derniers temps avec les joueurs de Savigny et de Thiais car ils partagent un gymnase pour leurs entraînements deux fois par semaine. Au niveau physique, ça devrait aller, en défense également, la technique est toujours là, j’ai perdu en vitesse en revanche.. L’inconnu sera le duel avec le lanceur qui est impossible a travailler à l’entraînement … Mais j’ai toujours aimé ça, donc j’aurais un énorme plaisir à me retrouver dans la boîte des frappeurs.\n\nTu viens avec quelle ambition ?\n_ Gagner chaque at bat, rattraper chaque fly, relancer au cut off man, donner des conseils, Have fun & play hard. Je n’ai rien à prouver, je veux juste être sur un terrain, jouer à fond et tout faire pour gagner !!!\n\n{CV}\n_ Parcours en clubs\n- Thiais 1993 – 98\n- Savigny 1999 – 2011\n- Oxnard 2003 (Californie)\n\nPalmarès club \n- 4 fois champion de France 1999, 2001, 2002 et 2004 avec Savigny\n- 2 challenge de France 2003 et 2005\nRécompense :\n- Meilleur frappeur du championnat 2004 avec 411 de moyenne\nEquipe de France :\n- Junior 1998, champion d’Europe groupe B / 1999 championnat d’Europe\n- Senior de 2000 à 2005 :\n- Championnats d’Europe Allemagne 2001 = 4ème, Hollande 2003 = 5ème, Rep Tchèque 2005 = 6ème. Capitaine en 2004 et 2005. \n- 2 Championnats du monde 2001 Taiwan et Cuba 2003\n- 1 Championnat du monde universitaire 2002 Messine\n- 1 tournoi de qualification olympique Hollande 2003\n\n\n