Brian Ramirez, la dernière recrue

| Publié par | Catégories : Non classé

Né le 26 mars 1986 à Los Angeles, California USA\n_ Taille: 178cm\n_ Poids 86kg\n_ Equipes: Las Cruces Vaqueros & Roswell Invaders Pecos League. El Paso Diablos American Association\n_ Position: SS/2B\n_ Bat: gauche\n_ Lance: droit\n\n\n\n\n_ Mars 1986. A Rouen, un fonctionnaire de la préfecture met un coup de tampon sur une déclaration déposée par quelques étudiants. Le club de Baseball de Rouen est né. \nAu même moment, dans une maternité de Californie, à Harbor City, Robert tient la main de Linda, son épouse. Le petit Brian vient de naitre. \n\n_ Vingt sept ans plus tard, les Huskies de Rouen domine le baseball français et Brian Ramirez est devenu un solide gaillard, réputé pour sa polyvalence sur un terrain de Baseball. \n_ Vingt sept ans plus tard, la rencontre est planifiée. Brian Ramirez est la dernière recrue des Huskies et il a fait rapidement sa valise. Il quitte plein d’enthousiasme la Californie pour la Normandie. Los Angeles pour Rouen. Le joueur de 25 ans est la dernière recrue des Huskies.\n_ « {Jouer au baseball cet été en France, c’est un véritable rêve qui devient réalité. Et en plus, je ne pouvais espérer un meilleur club que Rouen ! Le club a une Histoire, une culture de la victoire. Le nombre de titres remportés, c’est impressionnant ! Je suis très fier d’intégrer ce groupe et je viens avec l’ambition de contribuer à écrire de nouvelles lignes au palmarès des Huskies. Un nouveau titre de champion de France, mais aussi un titre européen.} » \n\n_ « {C’est un joueur polyvalent, qui a joué trois ans pro, qui a déjà de l’expérience,} commente Xavier Rolland, le Président rouennais… \n {Il devrait nous apporter de la profondeur, de la puissance et du leadership sur le terrain} ». \n_ Après deux saisons à Indiana State University (NCAA 1ere division, « {l’équipe est classée cette année là au 26me rang universitaire aux États-Unis} », précise Brian), il a évolué trois saisons en pro, en ligue indépendante, avec beaucoup de succès.\nDès sa sortie de l’université, il signe en 2010 pour Las Cruces Vaqueros en Continetal league. \n_ Son coach apprécie très vite sa polyvalence. Il est utilisé comme 2me but, au 3me but, en champ extérieur.. Et il devient l’un des leaders de son attaque avec une moyenne de .355. Résultat ? Il est sélectionné dans la All star team. \n_ L’année suivante, il rejoint la Pecos league et les Roswell Invaders. L’équipe remporte le championnat. Brian est l’un des artisans du titre. Il est infernal lors des play offs avec une moyenne de .400 avec 10 hits ( dont 2HR) et 8 RBI. Il est d’ailleurs nommé MVP des phases finales. Il est cette saison là encore nommé dans la All star team de la ligue, comme utility player. Une saison inoubliable pour lui. « { C’est le moment le plus mémorable dans ma carrière. Je frappe le homerun vainqueur pendant les séries éliminatoires de la Ligue 2011 avec Pecos. Cette frappe nous offre une place en finale et nous avons ensuite été champions } ». \n_ La saison dernière, Brian évolue d’abord à Roswell et fait une pige à El Paso (Los Diablos). Il joue partout, y compris à l’arrêt court et au 1er but. Il frappe au dessus de 300 et pour la 3me année consécutive, intègre la Allstar team de la ligue. \n\n\n_ Deux anciens rouennais ont joué avec Brian. En 2010, Rickey Thomas jouait aux cotés du néo rouennais à Las Cruces. \n\n« {C’est un mec super…Il peut jouer partout dans l’infield ou dans l’outfield. Il frappe gaucher, avec des moyennes toujours hautes… il a de la puissance. Il aime le baseball, c’est un passionné… Un chic type, un bon coéquipier. Il va se plaire dans l’équipe et vous allez l’apprécier. Sur le terrain, il a un très bon gant, un bras canon. Il va vous aider, ca c’est sûr !} » \n_ En 2011, c’est Chris Mezger qui le croise à Roswell. Chris débarque dans l’équipe en toute fin de saison. Mais en quelques matchs, il a pu apprécier Brian. « { Je me souviens de lui bien sûr, mais j’ai seulement joué deux semaines seulement à la fin de la saison. Mais lors des playoffs, il était incroyable ! Il a frappé des home runs, et beaucoup de RBIs. Je me souviens qu’il était génial, un très bon coéquipier et un bon mec, bien aimé dans l’équipe } ». Et pour Chris, même conclusion. « {C’est sûr que Brian sera un bon renfort pour les Huskies !} »\n\n_ La pluie de louanges se poursuit. Greg Morriss est un recruteur australien pour les Astros de Houston. Il a aussi coaché Brian à Adélaïde lors de l’hiver 2010. \n_ « { Brian a toujours une attitude très professionnelle. Il joue toujours à fond. Ce qui m’impressionne le plus chez lui c’est sa capacité à jouer tous les jeux défensifs, quelle que soit sa position.. Il n’est pas que polyvalent. Il est bon à chaque position. Il a super bras qui lui permet de jouer partout. Il réussit des jeux que personne n’imaginait.. \nEn attaque, il est très régulier, très discipliné à la plaque.. Il frappe solidement, c’est un leader. C’est un joueur de qualité, un joueur clutch, qui va contribuer à vos succès. } » \n\n\n_ Brian va donc découvrir un nouvel environnement. Avec gourmandise. Il l’avoue, il est heureux dès qu’il prend son gant et frappe des balles. « { J’ai toujours joué au baseball. J’adore ce jeu. Il faut dire que j’ai été bercé très tôt dans ce sport. Mon père était entraineur de baseball au secondaire ! Forcément, cela m’a beaucoup influencé. Maintenant, j’ai hâte de vivre cet été incroyable à Rouen, je suis impatient de rencontrer de nouveaux amis, de nouveaux coéquipiers et de créer des souvenirs qui me marqueront toute ma vie… } »\n_ Un nouveau membre de la meute des Huskies que le public rouennais devrait pouvoir découvrir dès ce dimanche, face à Sénart. \n\n