1/2 finale: réactions avant déplacement à Montpellier

| Publié par | Catégories : Non classé

\n\n\nOwen Ozanich a donné bien du souci aux frappeurs montpelliérains cette saison. Dix manches lancées pour 5 hits seulement et aucun point mérité. \n_ Lors de la première journée à Montpellier, il a lancé 8 manches (5 hits, 0 point, 1BB) pour une victoire 11/1.\n_ Au retour, à Rouen, début juillet, il est entré en relève de José Rodriguez pour deux manches (0 hit). \n_ Malgré tout, Owen sait que Montpellier sera un adversaire coriace lors de cette demi finale. \n_ Pour lui, il serait bon de frapper fort dès le premier week end. \n\n\n«  {Montpellier possède un bon mélange de lanceurs (Musson, Meley, Cros) et ils sont plus fort chez eux, ou ils jouent vraiment comme une équipe. Il faudra remporter au moins un des deux premiers matchs dans le sud.  Pour moi cette 1/2 finale se joue sur le premier weekend à Montpellier, si on revient à Rouen, où l’on devrait avoir toute l’effectif, avec une, voire deux victoires, on aura évidemment un grand avantage. Tout le monde devra être prêt, peu importe ce que sera son rôle. Si nous avons tous nos joueurs, certains seront appelés à entrer dans le match et ils auront seulement un ou deux at bats, mais ceux-ci peuvent être à des moments cruciaux. \nKeino aura besoin de nous à tout moment.}   »\n\n\n_ Keino Perez, lui, n’a pas oublié la finale 2011. LOrs des matchs aller dans l’Hérault, Rouen s’était fait surprendre et avait perdu les deux premiers matchs 4/3 et 8/3 de la série. Il avait fallu un fabuleux comeback de Rouen le week end suivant. Les Huskies s’étaient imposés 4/3, 4/2 et 4/1. \n_ le manager rouennais a retenu la leçon et ne souhaite pas jouer avec le feu une fois de plus. Il ne faudra pas passer cette fois à travers les deux premiers matchs. {« Montpellier ? Il faudra être prêt, tout de suite. On devra joueur solide dès le premier match de la série pour ne pas se mettre en difficulté comme en finale 2011. Ils sont montés en puissance durant la saison. On doit vraiment respecter cette équipe qui a joué de nombreux play offs et qui possède une grosse expérience. Sur quoi va se jouer cette demi finale ? Les lanceurs joueront un rôle clé. Il y en a de bons de chaque côté et la bonne gestion des bras sera un élément important. Jean Michel Mayer (le manager) a fait un travail phénoménal. Mais j’ai un avantage sur lui, j’ai à mes côtés deux coachs expérimentés de qualité avec François Colombier et Gregory Fages. »} \n\n_ Dans l’autre demi finales, le PUC recevra les Templiers de Sénart, finalistes 2012.