Larry Infante, première recrue des Huskies

| Publié par | Catégories : Joueurs
Lance : droite\r\nFrappe : gauche\r\nTaille : 1m78 (5′ 10″)\r\nPoids : 73 kg (160 lbs)\r\nDate de naissance : 4 avril 1985 (age 29)\r\nLieu de naissance : Ocumare del Tuy, Miranda, Venezuela\r\nUniversité : N/A\r\nClubs en carrière : Angels de Los Angeles (Rookie), Salt Lake City (AAA), Cedar Rapids, Rancho Cucamonga, Valence (Espagne), PUC (France), Rouen\r\nRouen depuis : 2015

\r\n

\r\n

A 29 ans, Larry Infante, la nouvelle recrue des Huskies, présente un CV impressionnant.

\r\n

\r\n

306 matchs en pro aux Etats-Unis dans l’organisation des Angels de Los Angeles. 1030 at bats avec les Salt lake Bees (AAA) ou les Cedar rapids Kernels (A)… Un joueur complet, solide défensivement et puissant au bâton. « Je suis heureux de voir Larry porter cette saison le maillot de Rouen, affirme Keino Perez, le manager rouennais. Il va nous apporter du leadership. C’est ce qu’on attend de nos joueurs étrangers. ».Larry Infante\r\nLe joueur, qui peut évoluer 3me but ou arrêt court a été performant dans tous ses clubs. Après sa carrière pro avec les Angels, il a évolué dans le championnat d’Espagne, notamment à Valence. « C’est le joueur le plus fort qu’on ait vu en Espagne toutes ces dernières saison, confie le président du club espagnol. Il est très complet. » Et c’est vrai que de l’autre côté des Pyrénées, il a affolé les stats. Meilleur batting average (.468), leader en homeruns (12), en buts volés (19), en nombre de hits (52)…

\r\n

Des performances qu’il a renouvelées l’an passé sous le maillot … parisien du PUC. Il a notamment été l’un des artisans de la victoire du PUC face à Rouen en demi finale. « Rouen a perdu l’an dernier son titre. L’équipe était bonne, mais Sénart et le PUC étaient des équipes très solides, très fortes, qui avaient plus d’appétit, analyse le vénézuélien. Il y avait plus d’envie à Sénart ou au PUC…C’est sur cet aspect que Rouen a perdu. »

\r\n

Xavier Rolland, le Président rouennais «  On s’était raté il y a deux ans. Il avait failli venir chez nous déjà… On est heureux de le voir à Rouen. Ce sera l’un de joueurs majeurs du championnat. A lui d’être un modèle pour tirer le groupe vers le haut. Larry à Rouen, c’est le symbole de notre ambition »\r\nL’ancien joueur des Angels ne dit pas autre chose. « je suis à Rouen pour être champion et pour aider l’équipe à se qualifier pour la Coupe d’Europe ».

\r\n

Le coup d’envoi de la saison, le play ball, est prévu le 29 mars avec un déplacement à Beaucaire, dans le sud.

\r\n\r\n

\r\n

\r\n