Section féminine: Rouen et Rennes montent une équipe soft

| Publié par | Catégories : Clubs, Compétition, Équipes, Fédé et Ligue, Infos Générales, Softball

Thomas Massé pilote ce projet côté rouennais. Il nous explique les raisons de ce rapprochement rouenno-rennais.

Thomas, peux-tu nous présenter le projet ? 

Il s’agit de créer une entente entre le club des Redwings de Rennes et le club des Huskies de Rouen afin d’engager, pour la saison 2018, une équipe en championnat de Nationale 1 de softball féminin. Les Redwings y participeront pour la 4ème année consécutive. Pour les Huskies, ce sera une première. C’est donc un projet très stimulant et une belle opportunité pour la section softball !

Pourquoi ce rapprochement ? Pas possible d’avoir une équipe 100% Rouen ? 

Effectivement, il n’existe plus d’équipe de softball féminin à Rouen depuis longtemps et malgré l’arrivée de nombreuses nouvelles joueuses cette année, nous manquons cruellement de lanceuses pour assurer une saison complète en championnat national. Le club de Rouen n’est pas le seul à être confronté à cette difficulté, que l’on retrouve à l’échelle de la Normandie. Le développement du softball est difficile, la discipline n’étant pratiquée en compétition que dans 3 clubs cette année. Mais la Ligue fait de la promotion de la pratique féminine un axe prioritaire de développement… ce qui offre de belles promesses pour l’avenir de la discipline en Normandie ! Mais soyons honnête, le rapprochement de nos deux clubs est une initiative qui revient aux Redwings. À l’automne 2017, j’ai en effet été contacté par Pierre Giraudeau, le coach de l’équipe de softball féminin, confrontée à de nombreux départs en fin de saison dernière. Il m’a demandé si des joueuses de Rouen seraient intéressées pour venir compléter son effectif pour la saison N1 2018.

Pourquoi Rouen ?

L’équipe de Rennes et l’équipe de Rouen se connaissent depuis de nombreuses années. Nous nous rencontrons en effet régulièrement lors de tournois de softball mixte indoor. Pierre connaissait donc la qualité des joueuses rouennaises et m’a proposé une entente entre nos deux clubs. Les Rouennaises ont immédiatement adhéré au projet, avec beaucoup d’enthousiasme.

Quel sera le programme de cette équipe ? 

Des entrainements communs ont déjà eu lieu. Nous avons effectué trois regroupements  ̶  deux à Rennes en décembre et janvier, et un en février à Rouen  ̶  qui ont permis aux joueuses de mieux se connaître. 22 joueuses ont répondu présentes… mais impossible d’emmener un tel effectif en championnat. Nous avons donc sélectionné 16 joueuses titulaires pour la saison. L’entente participera à deux tournois de préparation en mars/avril en présence de l’effectif complet. Et enfin la saison N1 débutera le 28-29 avril avec un premier plateau. S’ensuivront deux autres plateaux les 26-27 mai et 23-24 juin… avec peut-être, espérons-le, une participation aux phases finales, en septembre 2018 !

Pourra-t-on la voir jouer à Rouen ? 

Rouen n’est malheureusement pas en mesure d’accueillir en 2018 une journée de championnat de softball N1. Le terrain est déjà sur occupé par la D1/D2/R1 en baseball le dimanche et les 9U/12U/15U en baseball et le softball mixte le samedi. J’espère que cela pourra être possible dans les années à venir. Par contre, le club de Rouen organise cette année, et pour la 2ème année consécutive, la Huskies Women Cup, un tournoi de softball féminin qui aura lieu les 17 et 18 mars. L’entente y fera sa première apparition. Ce sera donc la seule occasion de la voir évoluer à Rouen ! Une belle occasion de venir encourager les joueuses ! Enfin je tiens à remercier le club des Redwings et tout particulièrement Pierre, au nom de toutes les joueuses de Rouen, de nous donner l’opportunité d’évoluer au niveau national. Merci également de m’avoir proposé de faire partie de l’encadrement de l’entente qui va constituer pour moi une belle opportunité de progresser dans mon coaching !

L’avis de Fabienne Duhoux, Pésidente des Redwings de Rennes.

Le Club de Rennes va fêter prochainement  ces 30 ans et a fait sa rentrée sur  un nouveau Terrain de Baseball. Ce dernier ne peut pas encore accueillir cette saison la Nationale de Softball Féminin faute d’ homologation au niveau national, mais cela devrait pouvoir se faire dans les prochaines années.  Il est vrai que nous n’avons pas du 100% Féminin mais cela permet de partager avec d’autres Clubs l’expérience à la fois sportives et compétitives. La collaboration, permet de renforcer l’équipe existante pour mieux affronter  le Championnat National de Softball Féminin. Nous avons souvent eu l’occasion de rencontrer les équipes Rouennaises  aussi bien au Baseball qu’au Softball. Il nous a paru, naturel, de demander à Rouen de se joindre à nous sur ce projet. Nous nous félicitons de cette collaboration avec les Huskies.