Les Huskies, de retour au sommet

| Publié par | Catégories : Baseball, Compétition, Équipes, Infos Générales

ROUEN 010 030 002 6 11H 1E\r\n\r\nSENART 010 000 002 3 4H 2E\r\n\r\nIls s’étaient séparés pendant un an, après une décennie d’une passion presque sans partage. Cela arrive dans les meilleures histoires, d’avoir besoin de faire un break, de souffler, pour mieux encore se retrouver. Rouen et la Victoire, c’est le couple vedette du baseball français. Ils se sont boudés, et ils ont eu encore plus de plaisir à se retrouver.\r\n\r\nLes Huskies ont remporté leur 7ème challenge de France, donnant au nombreux public de Chartres un sentiment de plénitude, de puissance. Les rouennais ont peut-être un petit moins dominé leurs adversaires que pendant les 12 premiers matches de la saison régulière, mais ils ont poursuivi leur série d’invincibilité en utilisant la stratégie du puncheur. Une série de coups rapides et violents qui mettent KO en quelques instants. Ce furent 4 points dans les 2 premières manches face à Toulouse, 3 points en 6ème manche dans le match de poule contre Sénart, 3 points en 1ère manche puis 4 points en 3ème manche en demi-finale contre Montpellier, et 3 points en 5ème manche contre Sénart. C’est une façon inéluctable de faire plier l’adversaire petit à petit avant de porter la terrible estocade.\r\n\r\n

Shots from France Baseball Division 1 Challenge de France 2015 Finals opposing Senart against Rouen. Game won by Rouen 6-3 in 9 innings. Credit : Glenn Gervot

Keino Perez a encore été un grand leader. Shots from France Baseball Division 1 Challenge de France 2015 Finals opposing Senart against Rouen. Game won by Rouen 6-3 in 9 innings.
Credit : Glenn Gervot

\r\n\r\nC’est aussi le fruit d’un effectif où chacun à son mot à dire. Pour la finale, ce fut le bas du line-up qui a tiré l’équipe vers le haut. Les frappeurs 6 à 9 ont une moyenne de .467, pendant que les frappeurs de 1 à 5 terminaient avec .211. C’est Dylan Gleeson, qui ne frappe que pour .188 en saison régulière, qui lance la grosse manche avec un simple au champ opposé, ou Kenji Hagiwara, arrivé spécialement pour la finale, qui est 2 en 4 avec un gros triple en 9ème manche, apportant un point d’assurance qui joua finalement un certain rôle dans le dénouement.\r\n\r\nLa qualité de l’effectif rouennais oblige l’adversaire à prendre des risques. En 5ème manche, alors que le score était de 1-1, avec coureurs en 1 et 3, 1 retrait et Luc Piquet au bâton, au lieu de garder la position normale et tenter de sortir de la manche avec un double jeu, Sénart fait avancer son infield. Piquet dépose un ballon derrière la tête de Florian Peyrichou qui l’aurait facilement capté en jouant à sa position naturelle. Rouen a pris les devants, et ne le quittera plus. La vitesse rouennaise cause aussi des maux de têtes aux coaches adverses. C’est pour tenter de la contrer que Sénart tente un pick off sur Piquet. La balle se retrouve au champ droit, Piquet file en 3, Lefevre croise le marbre. Puis un bel at-bat d’Infante, qui joue collectif en allant avec le lancer à l’extérieur de Cespedes pour frapper un ballon sacrifice donnait un avantage de 4-1 à Rouen. C’était plus qu’il n’en fallait pour les lanceurs rouennais.\r\n\r\nEt pourtant, un évènement s’est produit pendant cette finale. Un scoop. Jeffrey MacKenzie est humain. Après 49 manches sans donner de point, l’américain a cédé en 9ème, sur un triple de Mahood poussant Peyrichou au marbre. Un roulant de Betancourt portait le score à 6-3, donnant un semblant de suspens au match. Mais MacKenzie n’est pas homme à s’en laisser compter, et un fly de Martinez bien capté en plongeant par Combes apportait l’ultime retrait. MacKenzie était rentré en 5ème manche en relève à Keino Perez, qui avait décidé de réaffronter Sénart après les avoir blanchi pendant 5 manches deux jours plus tôt. Sans une erreur de lancer sur un vol de 2ème base avec Brown en 1ère, le coach rouennais aurait réussi le même exploit. Mais il a parfaitement récité son art du pitching, n’étant jamais vraiment en danger pendant ses 4 manches de travail. Perez, qui est un bricoleur de haut niveau, va pouvoir rajouter une étagère à son armoire à trophées, puisqu’à la médaille et à la Coupe du challenge, se sont ajoutés un titre de meilleur lanceur. MacKenzie, une victoire, deux sauvetages, 16K en 12 manches de travail, et au passage un coup-sûr, remportait lui le titre mérité de MVP.\r\n\r\nOn a parlé de l’attaque et du pitching, il faut aussi de tout pour faire une victoire, et aussi une défense. Le double-jeu Lusson – Infante – McKenzie en 5ème manche mérite sa place dans les jeux de la semaine. L’attrapé réflexe après un mauvais rebond de Lefevre en 9ème manche n’était pas mal non plus, ainsi que le diving catch de Combes déjà évoqué.\r\n\r\n
Shots from France Baseball Division 1 Challenge de France 2015 Finals opposing Senart against Rouen. Game won by Rouen 6-3 in 9 innings. Credit : Glenn Gervot

Quel double jeu tourné par Larry Infante !! Shots from France Baseball Division 1 Challenge de France 2015 Finals opposing Senart against Rouen. Game won by Rouen 6-3 in 9 innings.
Credit : Glenn Gervot

\r\n\r\nLes Templiers n’ont jamais trouvé la solution. Ils espéraient en Cespedes, qui avait maîtrisé l’attaque rouennaise 48 heures plus tôt. Mais il n’est jamais facile de prendre régulièrement les dessus sur d’aussi bons frappeurs. Même si les Barracudas n’ont pas dit leur dernier mot, il ne paraît pas trop risqué de prévoir que Templiers et Huskies ont de fortes chances de se retrouver en finale au mois de septembre, mais c’est une autre histoire.\r\n\r\nLes Huskies ont donc remis les choses à leur place. Ils ont repris leur couronne. Ils ont se sont qualifiés pour cette coupe d’Europe qui leur manque tant cette année. Mais ce n’est que la première marche. Ils veulent le titre. Et ils vont rester concentrés et appliqués pour y parvenir. On peut faire confiance à Keino Perez pour ne pas relâcher le tension une seule seconde.\r\n\r\nEt sur ce qu’on a vu depuis le début de la saison, on ne voit pas vraiment qui pourrait de nouveau briser leur si belle histoire d’amour avec le succès.\r\n\r\n
Shots from France Baseball Division 1 Challenge de France 2015 Finals opposing Senart against Rouen. Game won by Rouen 6-3 in 9 innings. Credit : Glenn Gervot

Jeffrey McKenzie a fermé la porte et n’a laissé aucun espoir aux Templiers. Shots from France Baseball Division 1 Challenge de France 2015 Finals opposing Senart against Rouen. Game won by Rouen 6-3 in 9 innings.
Credit : Glenn Gervot

\r\n\r\n \r\n\r\nCapture-d’écran-2015-05-17-à-23.20.10