Les 15U veulent imiter les grands

| Publié par | Catégories : Baseball, Clubs, Compétition, Équipes, Fédé et Ligue, Infos Générales, Jeunes

Samedi 8 septembre, les jeunes Huskies débuteront leur playoffs. Une place décrochée avec le titre de champion de Normandie conquis en juin. Ils se retrouvent dans une poule avec les Vipères de Valenciennes et les Hawks de la Guerche de Bretagne. Les deux premiers seront qualifiés pour les finales qui se dérouleront mi octobre à Sénart.

Owen Ozanich (Crédit Glenn Gervot/Huskies)

PROGRAMME

Samedi 8 septembre

Rouen Valenciennes à 11h puis 13h30

Samedi 14 septembre

La Guerche Rouen

Samedi 21 septembre

Valenciennes La Guerche

Owen, les 15U réalisent pour le moment une grosse saison…

Oui, nous avons largement dominé la saison régulière, avec zéro défaite. Au début de l’année, nous avons parlé justement de faire une saison parfaite–au moins en Normandie. Je voudrais que les enfants se fixent des objectifs très haut.

L’équipe a participé à un tournoi aux Pays-Bas en juillet. Une bonne façon de préparer les play offs ?

Une de nos stratégies pour mieux préparer les finales et pour progresser plus rapidement sur le terrain est de participer à plus de tournois possibles en dehors de notre région et même à l’étranger. Le tournoi à Amsterdam nous a rendu plus fort–j’espere surtout mentalement, pour la suite de la saison.

Quelles sont les ambitions du club et de l’équipe ?

Nos ambitions sont de gagner les finales du championnat de France. Nous avons plus de profondeur dans le groupe cette année. On un solide noyau de leaders qui n’oublie pas cet objectif.

Quels sont les atouts du groupe ?

Déjà pour gagner le titre de champion de France, on sait que le pitching (les lanceurs) est super important sur un long weekend. Il peut y avoir plusieurs matchs à disputer dans le week end et si vous n’avez pas assez de lanceurs, vous ne pouvez pas aller jusqu’au bout. Cette saison, nous avons 5-6 lanceurs qui m’ont montré qu’ils sont capables de battre n’importe quelle équipe. Nous avons un très bon esprit d’équipe. Cela vient bien sûr d’abord des joueurs mais aussi des parents qui se sont bien impliqués dans le succès de leurs enfants cette année. Cela me rappelle beaucoup mon parcours aux USA où les parents posent beaucoup de questions pertinentes et donnent très souvent des conseils utiles. Cela montre un vrai investissement dans le sport et c’est exactement ce qu’il nous faut.

Les futurs adversaires des Huskies. En haut, les Hawks de la Guerche. En bas les Vipères de Valenciennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargemente en cours de…