Le manager de l’équipe de France en visite à Rouen

| Publié par | Catégories : Baseball, Compétition, Fédé et Ligue, Infos Générales, Joueurs

Le manager américain des Bleus va passer deux jours au sein de l’Académie aux côtés de Keino Perez pour observer les potentiels des pensionnaires de la structure d’entrainement basée à Rouen. Une reconnaissance pour le travail réalisé par Keino Perez et son staff. «  Kieran connait la qualité de la formation enseignée ici à Rouen et il a souhaité découvrir quelques espoirs qui se développent dans notre structure, dans l’optique de leur donner une chance dans le collectif France dans le futur. Il veut voir comment nous travaillons et c’est un moment d’échanges précieux pour nous. Je suis ravi de l’accueillir. Il est à Rouen chez lui« .

Kieran Mattison. En couverture Kieran Mattison avec Keino Perez (Crédits Glenn Gervot/FFBS)

Pour Kieran Mattison, ce sera sa première visite à Rouen en tant que manager des Bleus. Il nous explique les raisons de sa venue.

J’avais au moins deux bonnes raisons de venir à Rouen. D’abord, rencontrer en tête à tête les joueurs qui sont membres du groupe France pour leur expliquer notre « PRO programme ». Ensuite, d’observer les jeunes talents qui sont membres du Pôle et de l’Académie. Je suis aussi curieux de voir comment fonctionne l’organisation ici. Mon but est de visiter toutes les structures de formation en France, de m’assurer que nous sommes tous sur la même longueur d’ondes sur la formation de nos jeunes joueurs.

Justement, quels sont les points sur lesquels vous pensez que les joueurs français doivent s’améliorer ?

La priorité, c’est l’approche mentale. Viser haut dès qu’on entre sur un terrain de baseball ! Toujours donner le maximum. Ensuite, travailler les fondamentaux, la technique… Et puis toujours être intense, même à l’entrainement. Le sérieux à l’entraînement permet de progresser dans tous les aspects du jeu. On doit s’entraîner toujours à fond dans le but d’être à son meilleur contre les meilleurs adversaires. Il faut être en mesure d’être à son top, de donner son maximum quel que soit l’adversaire. Vous devez être toujours dans l’esprit de compétition, vous devez vous fixer des objectifs toujours plus haut. Quel que soit l’adversaire, quel que soit le score, toujours être exigeant, toujours jouer avec intensité. Déterminez vos propres défis. Il y a beaucoup de talents en France et nous devons travailler pour offrir au baseball français des bases solides pour les 50 ou 100 prochaines années. Le succès ne se fait pas en un jour. Un succès solide, cela se construit en repoussant toujours plus loin ses ambitions. C’est la base.

Quel regard portez-vous sur la formation des jeunes joueurs en France ?

Comme je viens de vous le dire, il y a beaucoup de talents en France. L’objectif est de préparer cette jeune génération à être compétitif et de permettre à ces jeunes d’atteindre le niveau universitaires US et le niveau pro. Quand un enfant débute le baseball en France, il doit avoir comme objectif de signer pro en MLB un jour. Pourquoi ne pas avoir ce rêve ? I faudrait un premier Français en Major league pour montrer la voie aux autres. Il faut former de bons entraineurs français pour coacher les équipes de jeunes, pour leur apporter des bases solides, pour permettre aux jeunes d’accéder ensuite au Pôles, aux Académies, pour franchir les paliers jusqu’en séniors… Il faut les accompagner en permanence. Tout est connecté, des débuts en enfant jusqu’en senior.

Aurez-vous l’occasion de venir souvent voir les joueurs en France ?

Après la saison de mon club, les Pirates de Pittsburgh (Kieran est le manager de l’équipe des Pirates en DSL en République dominicaine), j’essaye, autant que possible, de venir en France pour voir les joueurs. Il est capital que je reste connecté avec les garçons en permanence. Quand je suis loin, je reste toujours informé via internet. Je suis en contact avec mon staff, avec le DTN, Stephen Lesfargues, avec Boris Rothermundt.

Quel est le programme de l’équipe de France pour 2018 ?

Nous devons nous préparer pour les championnats d’Europe 2019 et le tournoi qualificatif pour les JO de Tokyo. Tournoi qui se déroulera en mars 2020. L’objectif, c’est Tokyo !! Avec bien sûr Paris 2024 en ligne de mire. Le baseball français est face à des défis passionnants dans les prochaines années. Et ca commence maintenant.

Une dernière question, que pensez-vous du manager de Rouen, Keino Perez (également assistant coach dans le staff de Mattison en équipe de France) ?

J’ai énormément de respect pour Keino, pour l’homme qu’il est. C’est un « first class ». Nous avons développé une amitié au fil des années qui remonte à ma première venue en France (Kieran était le manager de Paris en 2013 et 2014). Une amitié très solide aujourd’hui. C’est quelqu’un de valeur et j’aime sa façon de voir le baseball. Nous somems apreils, nous sommes des étudiants en baseball ! Nous adorons parler des jeux pendant des heures, apprendre de nouvelles choses aux contacts des autres… Comme le dit le proverbe, « le fer aiguise le fer »… C’est ce type de relation que nous avons. J’ai confiance en ses choix, ses analyses et c’est pourquoi je l’ai embauché dans mon staff comme assistant coach et que nous lui avons confié l’équipe de France universitaire. Ce n’est pas à vous que je vais l’apprendre, mais ce n’est pas par chance qu’il connaît autant de succès à la tête des Huskies.

Kieran Mattison (Crédit Glenn Gervot/FFBS)