Finale 2016 Senart revient à une victoire partout

| Publié par | Catégories : Baseball, Clubs, Compétition, Équipes, Fédé et Ligue, Infos Générales

Si elle n’atteint pas des sommets techniques (10 erreurs en 2 matches, c’est quand même beaucoup), cette finale 2016 est en train d’entrer dans l’histoire pour son niveau émotionnel. Après les 3 manches de tie-break du match 1, c’est un walk-off double qui a permis au sénartais de sortir la tête hors de l’eau et de préserver toutes leurs chances.\r\n\r\nC’est donc sur un 2 de 3 que se jouera le titre le week-end prochain à Rouen. L’ambiance sera à son maximum sur le terrain Pierre-Rolland, et le suspens est garanti, puisque les deux équipes n’ont cessé de se rendre coup pour coup pendant les deux premières rencontres.\r\nC’est Sénart qui s’inscrivait le 1er au pointage en 2ème manche, profitant de ce qui allait être le talon d’achille des Huskies pendant toute la journée, les balles passées. Peyrichou, après un simple, profitait d’une d’entre elle pour filer en 2, et la filière savinienne continuait son bon travail puisque Lemestre frappait un simple décisif. Rouen répliquait à son passage à la batte quand Medeiros frappait circuit de deux points permettant à Paturel de croiser le marbre. Ces deux-là furent d’ailleurs les principaux animateurs offensifs de l’attaque rouennaise. En 7ème manche, c’est Paturel qui frappait un double d’un point puis Meideros un triple d’un point. En 8ème Paturel était encore au cœur de la poussée rouennaise avec un simple de deux points.\r\nMais le héros de ce match portait le maillot de Sénart. Masonia, après son circuit de 3 points la veille, venait de nouveau hanter le pitching rouennais. En 4ème manche, il cognait une longue balle d’un point, prélude d’une poussée de trois points. Et en 9ème, il catapultait une balle loin au champ centre pour les 2 points décisifs.\r\n

Le bullpen explose.\r\nEntre temps, le bullpen rouennais avait explosé. En 7ème manche, alors que les Huskies menaient 5-4, Anthony Piquet entrait en relève avec 2 retraits et un coureur en 1ère, qui se retrouvait en 3 après un vol de base et un mauvais lancer de Gleeson. Boucheron en profitait pour déposer un double dans la droite et créer l’égalité. En 8ème manche, Rouen repassait devant 7-5 mais Vaugelade était accueilli par un double de Lemestre qui croisait le marbre sur une balle passée et un mauvais lancer. Puis en 9ème manche, Vaugelade cédait après un simple de MacNabb (qui filait en 3 sur 2 balles passées) et un BB à Brown. Perez ne parvenait pas à éteindre l’incendie face à Masonia. Là où on attendait les Huskies, sur la profondeur du bullpen, ils ont cédé.\r\nSi la veille, Sénart avait laissé passer sa chance, cette fois c’est Rouen qui pouvait s’en mordre les doigts.

\r\nDécisif le 3ème match ?\r\nVainqueur du match 3Champion\r\n2003RouenRouen\r\n2004SavignySavigny\r\n2005RouenRouen\r\n2006ToulouseRouen\r\n2007RouenRouen\r\n2008SénartRouen\r\n2009SavignyRouen\r\n2010SavignyRouen\r\n2011RouenRouen\r\n2012RouenRouen\r\n2013SénartRouen\r\n2014SénartSénart\r\n2015RouenRouen\r\n8 fois sur 13 (61 %), le vainqueur du match 3 est devenu champion de France.