Finale 2016 Rouen remporte le premier match 6/4

| Publié par | Catégories : Baseball, Clubs, Compétition, Équipes, Fédé et Ligue, Infos Générales

Il leur manquait cela : dans la longue histoire de leurs intenses confrontations, jamais Rouen et Sénart ne s’étaient séparés, en finale, sur un tie-break. Et comme il faut bien faire les choses, celui du 1er match a duré 3 innings.\r\nUn premier match qui a eu tous les ingrédients d’une finale : du suspens, des bancs qui se vident, des erreurs mentales et techniques, quelques grosses frappes, et des lanceurs dominants. Dominants, à tel point que les 2 premiers points ont été marqués sans coup-sûr, mais à base d’erreur et de balle passée pour Rouen dans la première manche, et d’erreur et de buts sur balles pour Sénart en 9ème.\r\n\r\nimage\r\nEntre temps, chacun eut la possibilité de se détacher. Pour les Huskies, ce fut plutôt en début de match en 3ème manche, avec deux coureurs en position de marquer pour Infante, retiré sur un roulant en 2ème base, ou en 5ème, avec un coureur en deuxième base et 1 seul retrait, mais deux K derrière, avec un MacNabb très dominant, bien que pas toujours aidé par sa défense. Le choix d’un gaucher au monticule, face aux nombreuses battes gauchères de Rouen, était payant pour Sénart.\r\n\r\nOzanich déroule\r\nPendant ce temps, Ozanich déroulait, retirant les 10 premiers frappeurs dans l’ordre avant de céder un but sur balles à Brown. L’arrêt court de l’équipe de France volait la 2, mais avec Masonia au bâton, était retiré sur un jeu serré dans un vol de 3ème base qui ne s’imposait pas à ce moment du match.\r\nC’était alors au tour de Sénart de laisser filer des opportunités, avec un nouveau retrait en tentative de vol en 5ème manche, suivi de deux buts sur balles et d’une erreur : voilà comment on laisse filer un point.\r\nLa fin de match allait devenir complètement folle. Les Huskies se montraient très pressant en 8ème manche avec Combes et Cornell en position de marquer pour Infante qui ne parvenait pas à faire le travail. Puis sur deux nouvelles erreurs en 9ème manche, Piquet et Dagneau se retrouvaient en position de marquer, MacNabb retirant ensuite le bas de l’alignement rouennais.\r\n\r\n

image

Owen Ozanich (Rouen Huskies)

\r\n\r\nEpoustouflant !\r\nAlors que les Huskies semblaient tenir leur match, ce fut à leur tour de craquer sur un mauvais relai de Medeiros après un roulant de routine de Masonia. Les buts sur balles revenaient hanter Ozanich, qui en accordait un à Boucheron, puis après deux retraits, un autre à MacNabb. Ce ne fut pas qu’entre temps Lemestre soit expulsé pour avoir chargé (enfin, tenté de charger) le monticule sur un lancer intérieur. Anthony Piquet entrait en relève avec les buts remplis et 2 retraits. Mais il ne trouvait pas la cible contre Jensen : buts sur balles, égalité, tout à refaire.\r\nLa folie s’amplifiait en 10ème manche. Combes envoyait Paturel au marbre, puis après deux retraits, Infante se présentait de nouveau dans une situation favorable, avec deux coureurs en position de marquer. Il n’allait pas manquer l’occasion, cette fois-ci, avec un double de deux points. 4-1 pour Rouen, de nouveau la victoire en vue pour les Huskies.\r\nPas si vite ! Vaugelade entrait au monticule. Après une balle passée, un nouveau mauvais vol de base coûtait un retrait à Sénart. Après deux retraits, en 2 coureurs sur les sentiers, Masonia jouait les héros en sortant la balle pour créer l’égalité ! Epoustouflant !\r\nRien ne se passait en 11ème manche, puis Rouen remettait un coup d’accélérateur grâce à Combes, décidemment très inspiré qui frappait un triple bon pour deux points. Cette fois, Sénart était KO et Vaugelade finissait le travail pour donner aux Huskies l’avantage dans les French Series.\r\n\r\n
PROGRAMME-FINALES-2016

Match 2 à Senart ce dimanche à 11 heures. La série se poursuivra le week end prochain à Rouen.