DIVISION 1 – ROUEN AU PETIT TROT

| Publié par | Catégories : Baseball, Clubs, Compétition, Équipes, Fédé et Ligue, Infos Générales

MATCH 1 – ROUEN BAT SAVIGNY 5/3

MATCH 2 – ROUEN BAT SAVIGNY 1/0

Ce fut une très belle façon de terminer un dimanche qui ne fut pas vraiment très convaincant. En 9ème manche du 2ème match de la journée contre Savigny, alors que le score était de 0-0, Maxime Lefevre propulsait le lancer du jeune Victor Jeammot directement sur le toit des tunnels de frappe. Walk-off home run, avec les scènes de liesse qui accompagne traditionnellement de genre d’exploit. Comme ils avaient également remporté le 1er match, les Huskies restent donc invaincus après six journées, s’emparant même seuls du 1er rang du championnat de D1. Ils ont aussi pris l’habitude de frapper au moins un HR par week-end, le défi est à relever sur le grand terrain de Pershing dimanche prochain !

Mais si l’offensive rouennaise continue à tourner à si faible régime, quand viendra le temps d’affronter des adversaires un peu plus puissants, la fiche immaculée ne le restera pas longtemps. Les Huskies ont été incapables de s’adapter aux lanceurs sous-marins du japonais Sakagashi Fumitaka (qui présentait pourtant une moyenne de 6,10 et un batting average against de .275) dans le premier match, et n’ont pas fait mieux face au gaucher Gedeon Coste (5,00, .389) dans le deuxième.

Les Huskies ont gagné la bataille de la fin de match, grâce à la qualité de leur relève, mais Savigny, qui s’est montré solide à la frappe et en défense, aurait peut-être mérité un meilleur sort.

Les Lions ont ouvert le score en 4ème manche du 1er match face à Yoann Vaugelade, qui effectuait ses grands débuts cette saison. Avec 2 retraits et Coste en 3ème base, Launay frappait un faible ballon au champ centre, hors de portée de la défense rouennaise, pour le 1er point. Savigny pouvait même sérieusement y croire en 6ème manche, avec la relève d’Ozanich. Après deux retraits rapides, Ferreira, frappait à son tour un ballon à l’avant-champ extérieur, puis Amoros suivait avec une balle qui rebondissait très haut et qu’Infante ne parvenait pas à jouer à temps. Launay se retrouvait de nouveau en position décisive, et il cognait cette fois une flèche qui allait jusqu’à la clôture, pour donner une avance de deux points à son équipe.

Cela allait réveiller un peu les Huskies. Les buts sur balles venaient hanter Fumikata. Après un retrait, il en cédait trois de suite à Jaspe, Infante et Piquet pour remplir les coussins. De La Rosa entrait en relève. Un ballon-sacrifice de Combes donnait le 1er point au Huskies, mais Infante se compromettait entre la 2è et la 3è base et se faisait prendre en souricière, pour couper net la tentative de remontée des rouennais.

Au tour de Gleeson, installé avec succès au 1er rang de l’alignement, de secouer la torpeur des Huskies en 7ème manche. Après deux strike-out, il frappait un triple dans la droite, son deuxième de la saison, et scorait sur un wild-pitch. Rouen revenait à un point.

C’est encore après deux retraits que les Huskies faisaient la différence en huitième. C’est d’abord l’agressivité de Infante qui créait l’égalité. Posté en 2ème base, il scorait sur le coup-sûr à l’avant champ de Luc Piquet, n’hésitant jamais dans sa course vers le marbre alors que le jeu s’effectuait en 1ère base. Puis Ozanich allait se charger de se donner la victoire en frappant un simple de deux points. Cespedes venait fermer les livres en 9è manche, non sans avoir placé deux Lions sur les sentiers.

Dans le deuxième match, Jan Granados ne connaissait pas vraiment de frayeur, en ne cédant que 3 hits en 7 manches, et accumulant 10 K. Prioul en relève fermait à son tour la porte, malgré 3 BB. Mais si les battes des Lions ne rugissaient pas, celles de la Meute n’aboyaient pas non plus. Si Coste plaçait un coureur sur les sentiers dans chacune de ses manches de travail, il ne concédait au bout du compte que trois coups-sûrs.

La relève de Jeammont fut solide pendant deux manches jusqu’à ce que Lefevre décide qu’il en avait assez.

L’attaque des Huskies a encore été menée par Jaspe, avec 3 en 6,  soutenu par Lefevre (3 en 8) et Gleeson (3 en 7).

Les Huskies joueront leur premier match de la saison sur la route dimanche prochain à Pershing.

Maxime Lefevre a frappé un homerun solo en 9me manche pour offrir la victoire à Rouen (1/0) dans le 2me match.

16 AVRIL
Rouen Savigny 5/3 et 1/0
Senart Montigny 11/0 et 8/9
Montpellier Paris 13/8 et 13/1
Clermont St Just 4/3 et 11/9

 EQUIPESVICTOIRESDEFAITESAVERAGE
1.ROUEN23W1D.958
2.SENART18W6D.750
3.MONTPELLIER16W8D.667
4.MONTIGNY12W12D.500
-.SAVIGNY10W14D.417
5.PARIS9W15D.375
6.CLERMONT4W20D.167
8.ST JUST ST RAMBERT4W20D.167

23 AVRIL
Paris Rouen
St Just Senart
Montigny Montpellier
Savigny Clermont