Division 1 – Le mercato

| Publié par | Catégories : Baseball, Clubs, Compétition, Équipes, Fédé et Ligue, Infos Générales, Joueurs

Yorfrank Lopez, Bastien Dagneau et Maxime Nutte

Quatrième la saison passée, Montigny ne cache pas ses ambitions en recrutant en qualité et en quantité.

Yorfrank Lopez sera le lanceur étranger des Cougars et l’un des joueurs à observer dans le championnat. Son CV est très séduisant. L’ancien joueur des Detroit Tigers a évolué 6 saisons en ligue mineure. Il a aussi porté durant deux saisons le maillot des Tiburones de Guaira dans la ligue professionnelle vénézuélienne. Ce lanceur droitier ne découvre pas l’Europe puisqu’il a lancé une saison en Italie et deux en Espagne où il a été très dominant. C’est lui qui devra faire franchir un cap aux Cougars. Il pourra s’appuyer sur un attaque des Cougars plus rugissante en 2018 avec les arrivées de deux frappeurs de puissance, l’ancien Rouennais et international Bastien Dagneau et l‘ancien Montpelliérain Simon Vicente.

Montigny note également l’arrivée d’un autre rouennais, Maxime Nutte (receveur), du lanceur Haywood Wise en provenance de Sénart et deux jeunes joueurs prometteurs venus de St Lô, le lanceur Antoine Rault et le catcher brésilien Gabriel do Carmo.

Jorge Hereaud, Robert Palencia, Hector Mayora, Brice Lorienne, Alex Perdomo


Sénart, finaliste en 2017, bouscule également son effectif. Direction le Venezuela pour dénicher deux lanceurs. Le starter vétéran Robert Palencia (32 ans) et le closer Hector Mayora (28 ans). Palencia, dot le nom avait circulé du côté de Montpellier l’an passé, a été drafté par les Reds de Cincinnati en 2004. Passé par pluseurs ligues pros au Vénezuela, il a aussi évolué en 1ère division italienne à Godo. Membre de l’équipe nationale du Venezuela (avec l’ex rouennais Jonathan Jaspe), il a été élu meilleur lanceur étranger du championnat pro au Panama en 2017. C’est du très solide.Hector Mayora lui a joué en minor league pour les Cubs de Chicago entre 2008 et 2011. Depuis 2015, il lance en relève pour les Tiburones de la Guaira (aux côtés du Rouennais Miguel Mendez). En 2017, il a lancé 22 manches pour un ERA de 6.35, 32 hits, 14 BB, et 8K. Les Templiers n’ont pas seulement renforcer leur monticule. Ils ont également étoffé leur attaque et leur défensive en piochant du côté de Montpelier. Jorge Hereaud, 3me but de l’équipe de France, monte vers la banlieue parisienne. Il est accompagné de son coéquipier, l’arrêt court vénézuélien Alex Perdomo. Agé de 24 ans, Perdomo a joué 4 saisons en minor league pour les Phillies de Philadelphie avant de rejoindre la France en 2016. Passé par Toulouse et Montpellier, il découvrira son 3me club en France. Autre recrue bien connue du championnat de France, Brice Lorienne (Clermont). Solide cogneur, il peut évoluer dans l’infield comme dans l’outfield.  Luis Delogu lui va découvrir le championnat de France. Ce catcher de 26 ans, originaire de Saint-Martin, va étoffer encore un peu plus l’effectif des Templiers.

Yeixon Ruiz, Tim Mansfield, Conor Lourey

Cela bouge aussi du côté de Savigny ! Le champion de France 2004 a connu quelques saisons difficiles mais retrouve de l’appétit. Yeixon Ruiz illustre cette ambition. L’arrêt court a évolué dix ans en pro. Huit saisons pour les Mets de New-York, puis deux saisons en ligue indépendante (Trois Rivière en Can Am, et Normal en Frontier league). La saison passée, avec les Cornbelts de Normal, il a disputé 86 matchs pout une moyenne de .286 avec 6 homeruns et 34 buts volés notamment. Le joueur originaire de République dominicaine peut jouer aussi bien en infield qu’en outfield. Il devrait occuper la position d’arrêt court pour les Lions.

Une autre recrue des Lions ne devrait pas passer inaperçue. Par sa taille comme par son talent. Conor Lourey est Australien. Agé de 25 ans, ce lanceur droitier XXL (2M01 pour 118kgs) affiche lui aussi un joli cv. Passé par le plus haut niveau universitaire américain (NCAA 1ere division avec les Panthers de High Point university), il a été sacré vice-champion du Monde avec l’Australie en U23 au Mexique. Des performances qui lui ont valu de signer avec les Heat de Perth dans la ligue professionnelle australienne. Utilisé en relève, le géant droitier a lancé 22.1 manches pour 15 hits, 32K, 20 BB et un ERA de 3.22. Il retrouvera à Savigny un ancien coéquipier d’université, Tim Mansfield. L’outfielder américain a frappé .311 la saison passée en NCAA (1ere division) avec deux homeruns.

A ces recrues étrangères, il faut ajouter le retour de Christophe Morel. Le lanceur était parti à Sénart, puis à Thiais (N1). Retour également du jeune lanceur Lilian Amoros, formé au club et parti l’an passé à Montpellier (25.1 manches lancées, 30H, 13BB, 21K, 5.68 ERA).

Ariel Soriano, Matthew Benin Gee Kung Ing, Chris Builtron

La Rochelle s’apprête à découvrir la Division 1. Le promu mise sur la cohésion du groupe et la stabilité et fait revenir ses trois américains, acteurs de la montée. Le lanceur Daniel Blum (2.42 6-0), le 3me base/releveur Chris Buitron (.371, 1.65ERA) et le joueur/coach Forest Crawford. A ce trio s’ajoute le jeune canadien Matthew Benin Gee Kung Ing, un utility player et l’ancien minor leaguer de Tampa Bay, Ariel Soriano. Le champ centre dominicain a disputé six saisons en pro. Il a joué 302 matchs (.258, 16HR). Il apportera son expérience et son bâton. Le 1er but de Toulouse, David James, né à St Martin aux Antilles, un beau bébé d’1m95 pour 100 kgs apportera aussi sa puissance à l’attaque des Boucaniers. Sinon, La Rochelle a recruté en Division 2 ou en Nationale 1. Cyrian Pigoury (UT/P), de Bourges, Nicolas Antoine (P, Pôle France de Toulouse), et deux anciens de St Lô, Nicolas Dejean (UT/P) et Jean Pascal Furet (catcher).

Rayner Oliveros, Keivy Rojas, Larry Infante

A St Just St Rambert, on compte beaucoup sur un homme, Larry Infante. Après trois saisons et trois titres de champion de France, l’arrêt court des Huskies a migré vers St Etienne. Les Ducks comptent sur son expérience, son leadership et son bâton. St Just aura des accents latinos, car outre Infante, quatre autres vénézuéliens vont le rejoindre. Le lanceur Rayner Oliveros d’abord. Cet ancien lanceur (33 ans) AAA des Kansas Royals puis plus récemment des Capitales de Québec, connaît bien le championnat de France. En 2015 et 2016, il a porté le maillot de Chartres (83 manches lancés, 2 victoires pour 11 défaites avec une ERA de 3.89 en 2015, 74 manches lancées, 4 victoires pour 8 défaites et une ERA de 3.89). Il sera associé sur la butte à Keivy Rojas, le lanceur vénézuélien de Montpellier (ex minor leaguer Philles et Marlins). Rojas a réussi une très belle saison en 2017 avce les Barracudas (6W-3L, un ERA de .2,58 en 69.2IP, 35BB, 110K). Enfin, égalemnt lanceur, José Martinez est un ancien joueur professionnel de la filière des Reds de Cincinnati (Aragua – Vénézuela) dans laquelle il a évolué durant 4 saisons avant de poursuivre sa carrière avec les équipes professionnelles de Caribes de Anzoategui et Patriotas del Guarico. Jean Scavo Diaz, enfin. Lui est arrivé du championnat d’Italie en 2016. Il rejoint alors le Stade toulousain. Cet infielder possède la nationalité italienne et ne sera pas considéré comme joueur étranger.

Douglas Rodriguez, Harvey Garcia, David Van Heyningen

A Paris, on se félicite du retour de Douglas Rodriguez ! La puissance au bâton du vénézuélien va faire du bien aux Pucistes. L’un des tout meilleurs frappeurs du championnat depuis 2007 revient au PUC après un passage à Chartres puis à St Just St Rambert. Il n’arrive pas seul de St Etienne puisque l’un de ses compatriotes le suit. L’ex lanceur de MLB Harvey Garcia (Florida Marlins), après Toulouse et St Just St Rambert, va découvrir Paris. La saison passée, il avait présenté une fiche de 4 victoires pour 7 défaites avec un ERA de 4.87.

David Van Heyningen, lanceur né à St Martin et ex lanceur de Toulouse et de l’équipe de France, complétera la rotation de lanceurs. On ne connait pas encore les autres recrues étrangères. En attendant, Paris enregistre les arrivées de cinq jeunes, certains membres du Pôle espoirs de Montpellier. Le lanceur Ismaël Pontiac (ex Montpellier), Kevin Khemache, Arthaud Poupard, Erwan Prieur et Harry Tyler (exToulouse), amenés vraisemblablement à faire l’ascenseur entre l’équipe Elite et la réserve.

Carter, Young et VIllard

Enfin à Montpellier, les mouvements concernent surtout les départs. Bastien Dagneau à Montigny, Jorge Heraud et Alex Perdomo à Sénart, Fred Walter et Mael Zan dans des collèges aux Etats-Unis? Keivy Rojas à St Jus… L’excellent frappeur américain Alex carter (receveur) est annoncé de retour. Il a frappé .421 en 2017. Retour annoncé également du jeune lanceur Antoine Villard, parti la saison dernière à Sénart(31IP, ERA 3.77, 5W-2L, 29H, 13ER, 18BB, 41K) et actuellement en collège aux Etats-Unis. Enfin, Montpellier a renforcé son monticule avec l’Australien Jeremy Young. Agé de 22 ans,  il a lancé pour les Aces de Melbourne en ABL (Australian Baseball League – la ligue professionnelle australienne). Il  faisait également partie de l’équipe d’Australie finaliste de la coupe du monde U23 en 2016.