D1 Rouen, 10 sur 10 !

| Publié par | Catégories : Baseball, Clubs, Compétition, Équipes, Fédé et Ligue, Infos Générales

ROUEN BAT CLERMONT 5/1 (MATCH 1)

Pour la 3è saison consécutive, les Huskies démarrent le championnat avec une fiche de 10-0, après leurs deux victoires à Clermont-Ferrand. En 2015, ils avaient marqué 87 points en encaissé 13, avec un BA de .326 et une ERA de 1,38. en 2016, c’était 108-16 au niveau des points, .316 de B1 et 1,16 de ERA. Cette saison, 83-15 en points, .292 de BA et 1,10 de ERA. Donc, un pitching toujours aussi efficace, et une attaque un tout petit peu moins performante, même les les Huskies 2017 ont déjà frappé 6 circuits contre 2 en 2015 et 1 en 2016. Les battes rouennaises ont semblé vouloir recommencer à cracher le feu au pays des Volcans, avec 25 hits en 2 matches, emmenées par un Jonathan Jaspe (7 en 8) absolument irrésistible, un Larry Infante qui se remet en marche après un début de saison hésitant et qui a frappé sa première longue balle malgré le vent infernal qui soufflait à Clermont, un Dylan Gleeson qui frappe pour .411 depuis que Perez l’a installé au 1er rang, et qui s’est offert un inside-the-park, un Oscar Combes qui lui aussi se met en marche…

Et comme il manquait plusieurs titulaires, Perez a continué à puiser dans le réservoir des Huskies. Après avoir lancé Blondel (19 ans et 10 mois) et Viger (16 ans et 9 mois), il appelé Harrison (15 ans, 7 mois), Guern (15 ans, 7 mois), Dubos (15 ans, 6 mois), qui ont montré qu’ils étaient en mesure de tourner des double-jeux, de frapper des hits ou de produire des points aussi bien que leurs aînés.
Et puisqu’on parle de jeunes, c’est Esteban Prioul (19 ans 9 mois) qui startait le 1er match pour les rouennais. Il ne connaissait des difficultés que sur un seul frappeur, le lead-off clermontois José Heredia, qui soutirait un but sur balles, puis filait en 3 alors que le pick-off de Prioul l’avait surpris mais était complètement hors cible. Un roulant de Lange le faisait marquer. Prioul fut ensuite dominant pendant ses 6 manches de travail, n’accordant aucun coup-sûr, 2 autres BB et lançant 7K. Les Huskies s’étaient aussi inscrit au tableau de marche en 1ère manche quand Combes poussait Gleeson au marbre. Le score allait rester à égalité 1-1 pendant les 6 premières manches, les rouennais, même s’ils frappaient des hits à chaque manche, ne parvenaient pas à faire plier le lancuer japonais Ryo Sanogawa. Ils y parvinrent en 6ème, après 2 retraits et avec un coureur en 2, Gleeson, Combes puis Infante conjugaient leurs efforts pour porter la marque à 4-1.

Rouen pensait avoir une fin de match tranquille, mais Granados, entré en relève, concédait deux simples au champ intérieur puis un wild-pitch pour placer 2 coureurs en 2 et 3 avec aucun retrait. Le vétéran vénézuelien se fâchait alors, avec 3K pour mettre fin à la manche, puis trois autres dans la manche suivante et enfin 2 pour finir le match.

ROUEN BAT CLERMONT 12/1 (MATCH 2)

Dans le 2ème match, les Huskies se mettaient rapidement à l’abri, avec un long et haut HR de Infante bon pour 2 points, puis deux doubles consécutifs de Jaspe et Duchossoy. Mais Vaugelade allait chanceler en 1ère manche. 4 hits aux 5 premiers frappeurs, avec toutefois un seul point marqué, en raison de gros jeux en défense sur les bases. Le lanceur rouennais remplissait encore les coussins en 2ème manche, puis en 3ème manche, mais cette fois sans concéder de point, bien soutenu par son infield. Clermont avait laissé passer sa chance de rester dans le match, et les Huskies allaient petit à petit creuser l’écart pour s’imposer 12-1.

Cinq premières journées parfaites, donc, mais face à des adversaires plutôt abonnés au bas de tableau. Cette première partie de la saison pourrait être qualifiée de mise en jambes. Mais les Huskies voient maintenant se profiler des rendez-vous beaucoup plus important. Cela commence dans quinze jours avec la réception de Montpellier, qui n’a plus le droit à l’erreur après sa surprenante double défaite contre Sénart, et dont on sait que cette équipe est toujours compliquée à battre pour les rouennais. Puis le Challenge de France se rapproche, suivi par la Coupe d’Europe. La vraie saison va commencer.

 

QUELQUES STATS

Esteban Prioul: 6 manches lancées, 1 point non mérité, 1 hit, 8k, 3bb

Jean Granados: 3 manches lancées, 2 hits, 1BB, 8K

Yoann Vaugelade: 5 manches lancées, 1point mérité, 7 hits, 2K, 1BB

Owen Ozanich: 1IP, 2K

Keino Perez (1IP, 1K).

Gleeson: 4 en 9 avec 1 Homerun et 2 RBI

Combes: 3 en 7 avec un double, un triple et 2 RBI

Infante: 5 en 8 avec 1 homerun et 3RBI

Jaspe 7 en 8 avec 2 doubles et 3 RBI

AUTRES RESULTATS

Montpellier Senart 4/7 et 2/4
Paris Montigny 1/11 et 5/10
St Just Savigny  4/7 et 1/14

 EQUIPESVICTOIRESDEFAITESAVERAGE
1.ROUEN23W1D.958
2.SENART18W6D.750
3.MONTPELLIER16W8D.667
4.MONTIGNY12W12D.500
-.SAVIGNY10W14D.417
5.PARIS9W15D.375
6.CLERMONT4W20D.167
8.ST JUST ST RAMBERT4W20D.167

PROCHAINE JOURNÉE

14 MAI
Rouen Montpellier
Senart Clermont
Savigny Paris
Montigny St Just