D1 Rouen en mode rouleau compresseur

| Publié par | Catégories : Baseball, Clubs, Compétition, Équipes, Fédé et Ligue, Infos Générales

Match1 Rouen bat Paris 16/1

PARIS 000 100  1 5H 0E

ROUEN 030 03(10)  16 15H 1E

La victoire est pour Owen Ozanich (3-1) et la défaite pour Harvey Garcia (1-2).

Match 2 Rouen bat paris 15/0

PARIS 000 000 0 2H 3E

ROUEN 113 091 15 14H 0E

La victoire est pour kender Villegas (1-0) et la défaite pourDavid van Heyningen (0-2).

« J’attends une réaction de mes joueurs face à Paris » avait annoncé Keino Perez, après la défaite face à Savigny dimanche dernier. Les Rouennais ont répondu brillamment sur le terrain. deux victoires très larges, 16/1 et 15/0 !

« On a frappé comme des fous, a apprécié Keino Perez. Tout le monde a été bons avec de bons at bats, agressifs. On a frappé avec puissance (Dylan Gleeson a cogné un homerun en 5ème manche bon pour trois point). On voulait montrer que c’était un accident dimanche dernier. On a été solides en défense, le pitching a été dominant. J’ai aimé le visage montré aujourd’hui C’est cela que je veux voir tous les dimanches. »

La victoire dans le deuxième match est pour kender Villegas qui effectuait ses débuts en France (5IP, 9K, 2H). « Kender a très bien lancé. 56 lancers en 5 manches… dont 80% de prises. Il met du rythme.. Tout le monde l’a déjà adopté. »

Grâce à ces deux victoires, combinées à la défaite de Sénart face à Savigny (1/2), les Huskies reprennent la première place au classement.Prochains matchs dimanche prochain à Montigny. Les Cougars qui ont battu les Boucaniers de la Rochelle 13/3 et 12/3.

Commentaires sur D1 Rouen en mode rouleau compresseur

  1. Patricia SAVOCA-GODELOT

    Bonjour,

    J’ai assisté au premier match ce Dimanche 29 Avril, c’était vraiment super. Dommage qu’il n’y ai pas de commentaire ou quelques explications sur les actions. Cela aiderait à mieux comprendre le jeu même si les règles sont connus c’est toujours bien d’avoir une explication.

    Bonne continuation et Bonne chance pour le championnat.

    Cordialement

    Patricia SAVOCA-GODELOT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *