D1 Bilan mitigé pour Rouen

| Publié par | Catégories : Infos Générales

SAVIGNY  300 100 110 6  11H 0E

ROUEN 010 003 000 4 10H 1E

Les Huskies peuvent regretter leur entrée de match. Trois points encaissés qui vont peser lourd. Esteban Prioul, le lanceur gaucher des Huskies est fébrile en ce début de rencontre et a du mal dans cette première manche. Des hits, des BB. Les Lions en profitent.

Rouen est bousculé mais réagit en 2me manche en remplissant les buts sans retrait. Un ballon sacrifice de Blondel permet de réduire le score 3/1. Mais Viger frappe un roulant dans le double jeu. On en reste là. 

Mené 4/1 en 6me, les Huskies vont effet trouver la solution. Par un homerun de Sosa tout d’abord. 4/2. Puis à deux retraits, Gleeson obtient un BB. Piquet cogne un double. Blondel frappe un simle bon pour deux points. 4/4. Rouen a fait son retard !

Mais les Lions ne lâchent rien. Un point en 7me, un autre en 8me… Ils reprennent le s devants 6/4.

Les Huskies poussent. En 9me, Durier (BB) et Soriano (simple) se rendent surune base. Avec un retrait. Mais le lanceur de Savigny Evertz Orozco gère. L’ancien des Braves d’Atlanta retire d’abord sur K Sosa. Dagneau rejoint ses coéquipiers sur bases. Buts remplis et deux retraits. Luis Brainville est à son tour retiré sur strike out. Game over.

La victoire est pour Spencer Bivens. Le sauvetage pour Evertz Orozcon. La défaite pour Ely Uztirriaga.

SAVIGNY  000 002 000 2  5H 3E

ROUEN 001 501 00- 7 6H 0E

Dans le deuxième match, après avoir ouvert le score en 3me manche, (double de Soriano qui fait rentrer Lefevre), c’est en 4me que les Huskies font le break. BB à Gauthier, qui marque ensuite sur un double de Gleeson. 2/0 pour Rouen. Piquet, puis Blondel décrochent à leur tour un But sur balles. Les buts sont remplis sans retrait.  Durier se présente à la frappe. Nouveau BB. Les Huskies creusent l’écart 3/0.  Le lanceur des Lions, Amoros, est en difficulté. Il sort. Il est relevé par de la Rosa. Lefevre frappe un ballon sacrifice. 4/0. Un simple de Soriano offre un 5me point aux Rouennais.  Sosa frappe un roulant sur la Première base qui veut tourner le retrait en 2. Mauvais lancer. Tout le monde est sauf et Rouen marque un 6me point. Ballon d’Harrison pour le 2me retrait et roulant de Gauthier sur la 3 pour mettre fin à cette prolifique manche offensive des Huskies. 6/0 après 4 manches.

En 6me manche, réaction des Lions qui score deux fois. Un simple et un double. 6/2.

Bastien Leveque entre en relève pour les Lions. Il est accueilli sur son premier lancer par un homerun de Maxime lefevre. 7/2. Sosa soutire un BB., Gabriel Harrison frappe un simple. BB pour Gleeson. Les buts sont remplis avec deux retraits et Piquet au bâton. Rouen peut assommer Savigny. Mais le catcter des Lions va sortir son équipe d’une situation périlleuse en surprenant et en retirant Gleeson en première. 

En 7me, Après deux retraits, entrée en relève de Quentin Moulin. Trois lancers, trois prises, strike out. Rouen mène toujours 7/2 en milieu de 7me.

En 8me, Moulin concède un hit et un BB avec un retrait.  Sur un wild pitch, les deux coureurs gagnent une base. Le jeune lanceur rouennais (17 ans) garde son calme. Un ballon d’Acuna sur arrêt court puis un roulant d’Amoros en 3… Les Huskies sortent de la manche sans donner de point. Toujours 7/2 pour les Huskies. 

En 9me manche, Keino Perez lance dans le grand bain Thibault Mercadier,  qui a eu 15 ans en janvier.  Le jeune lanceur droitier affronte deux frappeurs. Deux ballons. Vaugelade vient closer. Un seul lancer sera suffisant pour retirer le dernier frappeur. Rouen s’impose 7/2.

Keino Perez (manager de Rouen) a aimé: J’ai aimé la prestation intense de Maxime Lefevre. Un double, un homerun, des jeux défensifs solides. J’ai bien aimé aussi le boulot des lanceurs. Esteban (Prioul) a raté sa première manche mais ensuite il est bien revenu. Les lanceurs ont bien lancé.

Keino Perez n’a pas aimé: certains at bats. On n’a pas été patients. On a des présences pas cohérentes par rapport au cours du match. Sur les six premiers retraits du matchs, cinq l’ont été sur le premier pitch du lanceur de Savigny. Ce n’est pas normal. j�l]O��

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.