Coupe d’Europe – Rouen frappe fort d’entrée en battant Mainz

| Publié par | Catégories : Baseball, Clubs, Compétition, Équipes, Fédé et Ligue, Infos Générales

Les Huskies ont connu un début de rencontre très difficile face aux Allemands. Quatre hits, une erreur, trois points encaissés… certaines équipes se seraient effondrées. Pas les Huskies. « On n’a pas paniqué, explique Keino Perez, lemanager. On savait où on allait. On savait qu’on était capable de frapper Stalhmann, le lanceur allemand. Quand on est passé en attaque et qu’on a commencé par un hit de Dylan (Gleeson), cela nous a fait du bien, car on a vu qu’on était dans le match ». Rouen va égaliser en 3me match avec encore Dylan Gleeson qui débute la manche par un double. Imité par Larry Infante (double) et Fromental-Houle (simple). Comme un boxeur, Rouen a encaissé les coups en début de match mais a su rester debout, puis revenir. Pourtant en 5me, Hunt pousse deux de ses coéquipiers au marbre sur un simple. Mainz reprend les commandes (5/3).

Mais une fois encore, Rouen réagit. Lefevre (Hit by pitch) débute la manche en se rendant sur les sentiers. Il est envoyé au marbre par Jaspe (4/5). Puis Fromental-Houle catapulte la balle au dessus des clôtures (6/5). Rouen passe devant. Le match vient de basculer dans cette 5me manche. Mainz ne s’en remettra pas.

Gabriel Fromental-Houle, 4 en 5, 3RBI, 1 homerun.

En 7me, Jaspe frappe un simple. Fromental Houle, en feu, frappe un double, tout comme Léo Cespedes (2 points) et Combes (1 point). Rouen mène 9/5. BB à Gleeson, puis triple terrible d’Hagiwara (pour deux points de plus)… Lefevre frappe lui aussi un double… Hagiwara file marquer un 6me point dans la manche. Mainz est KO.

En 8me manche, Boldt frappe un homerun de deux points. Insuffisant, d’autant que Rouen martyrise encore le lanceur de relève, Briggs. 5 points de plus marqués avec des simples de Fromental-Houle et d’Hagiwara, des doubles de Cespedes et d’Infante, un triple de Gleeson… 17/7 en 8 manches ! Rouen vbalaie le puissant champion d’Allemagne ! « Nous sommes venus avec beaucoup d’ambition, conclut Keino Perez. Il reste d’autres matchs à gagner ».

Prochain rendez-vous demain jeudi à 11 heures contre Bologne, le champion d’Italie. Une victoire serait synonyme de billet pour les demi finales pour les Huskies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *