C’est quoi un « PERFECT GAME » ?

| Publié par | Catégories : Baseball, Compétition, Infos Générales, Joueurs

Un «perfect game » (« match parfait ») est un véritable exploit réalisé par un lanceur qui retire tous les frappeurs (batteurs) adverses sans que l’un d’eux puisse atteindre la 1ère base.\r\n\r\nC’est donc, par définition, un match sans aucun coup sûr et sans aucun point marqué par l’équipe adverse.\r\n\r\nC’est l’objectif ultime de tous lanceurs de baseball. Il est très rarement atteint. Seulement 23 « perfect game » ont été joués en MLB depuis l’origine, le dernier datant du 15/08/2012 (Félix Hernandez / Seattle Mariners). Un seul a eu lieu lors des séries, le 08/10/1956, lors du 5ème match des séries mondiales (Don Larsen / New York Yankees).\r\n\r\nLe « perfect game » ne doit pas être confondu avec un « no-hitter » qui est un match au cours duquel le lanceur n’accorde « ni point ni coup sûr » à l’adversaire qui arrive néanmoins à atteindre une base par un autre moyen (but sur balles, erreur défensive, hit by pitch, …). A titre de comparaison, il y en a eu 287 dans les ligues majeures depuis l’origine.\r\n\r\nEnfin, il est important de préciser que, si l’histoire ne retient que le nom du lanceur qui est crédité du « perfect game », c’est bien toute l’équipe qui y contribue en cadenassant la défense. Le rôle du receveur est d’ailleurs essentiel à la réalisation de cet exploit.\r\n\r\nBravo donc à tous les Huskies qui ont contribué à faire d’Owen Ozanich le lanceur du probable 1er « match parfait » de l’histoire du championnat de France Elite.