Big Mac Kenzie

| Publié par | Catégories : Baseball, Compétition, Équipes, Infos Générales, Joueurs

Jeffrey McKenzie a laissé sa planche sur les plages de la Côte Ouest des Etats-Unis. Mais il a apporté avec lui sa « surf attitude« . Tous ses coéquipiers à Rouen le disent, le jeune Californien est « cool » ou encore, c’est un « superteammate« …  D’ailleurs Jeff ne quitte jamais son sourire et son allure décontractée. Une bonne humeur contagieuse. Difficile d’imaginer qu’il n’est à Rouen que depuis un mois. Tout le monde l’a adopté et il s’est très facilement intégré… D’autant qu’à sa bonne humeur s’ajoute ses qualités de lanceur. L’ancien gaucher de l’organisation des White sox de Chicago a starté deux rencontres. Pour deux victoires 8/0 (face à Beaucaire) et 7/0 (face à Sénart). Et ses stats sont impressionnantes. 7 manches contre Beaucaire, 2 hits, 9K, 3BB… 9 manches contre Sénart pour 3 hits, 9K et 2BB… Pas mal ! « Je me sens vraiment dans le groupe, tout le monde m’a bien accueilli. Nous avons une très bonne équipe et je crois qu’il sera très difficile de nous battre cette saison. Sur un plan personnel, je suis très content de mes deux matchs, même si je peux faire mieux. Il a toujours bien sûr des petites choses à améliorer, à corriger. Mais je suis déjà dans une bonne forme ».\r\n

Durant le match, j’avais l’impression d’être aux manettes d’une playsation devant MLB the Show -David Gauthier

\r\nDylan Gleeeson et David Gauthier sont les mieux placés pour parler de Jeff. Ils ont été respectivement ses receveurs à Beaucaire et à Sénart. Ils sont tous deux sous le charme. « Catcher Jeff, c’est un vrai plaisir, confie David. Durant le match, j’avais l’impression d’être aux manettes d’une playsation devant MLB the Show. Tu as juste à choisir la séquence de lancé pour éliminer le frappeur. Il contrôle tous ses lancés et il est très agressif sur la zone de strike face aux frappeurs. Il peut varier ses pitchs, la vitesse et la localisation sur la plaque… C’est un lanceur qui ne se prend pas la tête, il est très serein, il arrive à mettre en confiance toute l’équipe quand il est sur la butte. La quantité d’effet qu’il est capable de faire est impressionnante! »\r\nConfirmation du côté de Dylan. « Il semble toujours sûr de lui. Il sait ce qu’il fait, il est agressif sur les frappeurs. Il ne leur donne pas trop de crédits, comme on dit. Il est d’abord facile à catcher puisqu’il contrôle tous ses lancers, mais par contre, il faut être vigilant car ils ont beaucoup d’effets et de mouvement et cela demande un maximum d’attention tout au long du match. »\r\n\r\n

IMG_6808

MCKENZIE Jeffrey ERA0.00 2W-0L 16IP, 6 hits 5BB 19K

\r\n\r\nDavid lui trouve d’ailleurs des points communs avec un autre lanceur venu à Rouen.. C’était en 2007, quand les Huskies avaient été sacrés vice-champions d’Europe en Italie. « On peut le comparer un peu à Karl Mejolhm. Un lanceur qui ne lance pas extrêmement fort, mais qui arrive à mettre la balle là où il veut, quel que soit le compte, quel que soit le lancé… »\r\n\r\nLe manager rouennais Keino Perez, lui même lanceur, apprécie son expérience et son attitude. « Bien sûr, il répond à mes attentes. Son début de championnat est parfait. Il allie à la fois bonne humeur et sérieux… Son attitude est toujours très positive et il transmet cela à l’équipe. Sur la butte, c’est un chirurgien. Il sait comment affronter chaque frappeur. Il va beaucoup apporter à nos joueurs et à nos lanceurs en particulier. Il a le potentiel pour devenir le premier lanceur en France à réaliser une saison parfaite. »\r\nLes supporters vont donc découvrir dimanche le chandail numéro 9, face à Toulouse. « Je suis très excité… J’ai hâte de jouer devant nos fans dimanche. Je suis impatient de voir cela ! » Nous aussi.\r\n\r\nROUEN TOULOUSE\r\n\r\nDIMANCHE 12 AVRIL \r\n\r\nMatchs à 11H et 14H – Stade St Exupéry \r\n\r\nIMG_6802