Avec les Huskies, le sport gomme les différences.

| Publié par | Catégories : Baseball, Clubs, Infos Générales

Samedi, terrain Pierre Rolland. L’équipe U12 de Rouen affronte l’équipe de l’IME du Chant du Loup de Canteleu, dans la banlieue rouennaise. Une journée de fête pour ces enfants qui se conclue, après un gouter, par une séquence avec les joueurs Elite de Rouen… Autographes, balles offertes… Une belle rencontre pour tous. Les parents sont ravis. Les enfants aussi.\r\n\r\n« Cette journée, explique le Président rouennais Xavier Rolland, marque notre volonté de créer notre section Sports adaptés. L’action sociale a toujours été un volet important dans la politique du club. Les Huskies sont fortement engagés depuis de nombreuses années dans l’action sociale dans les quartiers de Rouen, ce qui a valu au club d’être primé à de nombreuses reprises ».\r\n\r\nFullSizeRender-(9) FullSizeRender-(8)\r\n\r\nL’action des Huskies a en effet souvent été primée. Prix « Fais nous rêver », Prix Fondation « Française des jeux », invité au colloque « Cap sur l’intégration» pour la qualité du travail effectué sur le terrain… Dans le cadre du Contrat Educatif local de la Ville de Rouen, le club intervient aussi dans les écoles de la Grand-Mare. Lydie Pettinotti gère au club de nombreuses actions a l’attention des jeunes de quartiers sensibles. « Lors de l’Open International de Rouen, le club a mis en place un système de navettes en car entre le stade St Exupéry et le quartier de la Grand-Mare afin de permettre aux enfants du quartier de suivre les matchs. Le transport et les entrées étaient pris en charge par le club. Le Rouen baseball 76 est également partenaire depuis plusieurs années « d’Un maillot pour la vie » auprès des enfants hospitalisés, et a effectué des interventions à l’IDEFHI de Canteleu auprès de jeunes en situation de handicap, ainsi que de jeunes dans le cadre de la protection de l’enfance… Depuis de plusieurs années le club intervient avec des éducateurs brevets d’états et possédants leurs cartes professionnelles dans les écoles de Rouen sur le temps du midi ».\r\n

\r\n

Le baseball comprend tout ce que les cours d’école ont pu inventer de jeux récréatifs, propres à favoriser la socialisation des enfants.

\r\n

\r\nPourquoi développer le baseball avec l’Institut médico-éducatif ? Sabine Plouviez est l’animatrice, au sein du club, de ce partenariat. « Le baseball est un sport que tout le monde peut pratiquer, où tout le monde peut exceller selon ses propres qualités… La balle au prisonnier, chat, chat perché… Le baseball comprend tout ce que les cours d’école ont pu inventer de jeux récréatifs, propres à favoriser la socialisation des enfants. C’est aussi un sport dont la pratique implique la mobilisation de multiples ressources motrices et cognitives. Si attraper et lancer la balle, frapper et courir représentent le cœur de l’activité, la complexité des règles développe les capacités d’analyse et d’anticipation. Il faut être capable de prévoir le jeu et parfois de ruser pour gagner ».\r\n\r\n

FullSizeRender-(5)

Les enfants posent avec les joueurs Elite de Rouen et leur manager Keino Perez. A Droite, Sabine Plouviez et Frederic Marchand, adjoint au maire de Rouen en charge des écoles et des centres de loisirs

\r\n\r\nEt selon Sabine, les vertus de ce sport sont parfaitement adaptées. « Contrairement à tous les autres sports de balle, le baseball n’est pas un sport de contact. Toute victoire peut s’obtenir sans agressivité ni violence. La mixité s’impose de fait comme une composante incontournable de l’enseignement par le baseball chez les jeunes ». Les éducateurs spécialisés qui découvrent le baseball confirment ces valeurs. « Le baseball s’inscrit dans la perspective des jeux qui s’offrent au traitement éducatif des émotions et des comportements. Il propose la prise en charge des problèmes sécuritaires, la prise en charge et l’application d’un règlement, la nécessité de ne pas se décourager pour progresser, une recherche d’une amélioration constante et progressive des conduites motrices, l’acquisition de techniques et d’une culture sportive… C’est parfaitement ce que nous recherchons pour nos enfants… »\r\n

\r\n

Multiplier les projets avec les Huskies

\r\n

\r\nCela fait 5 ans que les Huskies travaillent avec l’IME du Chant du Loup (18 jeunes de 10 à 17 ans sont inscrits cette année et suivent les entrainements tous les mardis de 9H30 à 11h à l’Idefhi à Canteleu et au terrain de baseball Pierre Rolland). « Ce partenariat, le travail régulier entre les professionnels, entraineurs du club et les éducateurs de l’IME, nous a permis de développer ce projet au-delà de notre région. En effet, nous avons pour projet d’inviter l’IME de Bordeaux à venir sur Canteleu et Rouen pour rencontrer les enfants participants à ce projet pédagogique ».\r\n\r\nLes objectifs du club sont multiples. « Notre volonté, reprend Sabine, c’est de développer des acquisitions nouvelles pour les enfants et leur permettre d’intégrer s’ils le souhaitent les créneaux d’entrainement des Huskies de Rouen. Ce qui est à ce jour déjà réalisé puisque deux enfants de l’IME du Chant du Loup ont déjà intégré les entrainements du mercredi après-midi. Le sport gomme la différence ». Et à terme, les Huskies espèrent développer les actions localement, régionalement et nationalement. « Notre public, complète Lydie Pettinotti, ce sont les enfants des IME de la Seine-Maritime. Ce travail se fera en étroite collaboration avec la ligue de Sports Adaptés ».\r\n\r\nProchaine étape ? Pourquoi pas, participer à la création d’un championnat sport adapté baseball ?\r\n\r\n

FullSizeRender-(4)

Les enfants ont rencontré les joueurs Elite de Rouen comme Luc Piquet, Bastien Dagneau ou Maxime Lefevre.

\r\n\r\nFullSizeRender-(15)