30 ans: 2002, Rouen inaugure son terrain

| Publié par | Catégories : Baseball, Compétition, Équipes, Infos Générales

En 2002, c’est le retour en Élite. Les dirigeants rouennais ont repris un vol pour Montréal. Objectif : trouver un nouveau coach  Sa mission : manager l’équipe première et ouvrir une structure d’entrainement. Par mois 10 degrés, en plein janvier, ils vont se rendre à la Convention des coachs du Québec. Dominic Therrien est là pour les présenter.  Leur choix va se porter sur Patrice Plante, un lanceur gaucher.\r\n\r\n

2002-chantier

Le terrain est en travaux tout l’hiver. Distances internationales, clôtures, backstop, infield tout en terre…

\r\n\r\nLe coach est trouvé. Mais l’hiver va aussi servir à finaliser un dossier lourd : l’aménagement du terrain de Rouen. Le terrain est un peu court, les balles sont frappées sur al voie rapide. Impossible de maintenir la situation, trop dangereuse. Le terrain est cassé.  Le batteur recule (la butte du lanceur est désormais à la place à l’époque des frappeurs), le terrain est parfaitement clôturé…   Une dalle est posée pour les futurs dugouts… Et le 19 mai 2002, c’est l’historique inauguration du terrain… désormais aux normes internationales.\r\n\r\nL’équipe retrouve l’Elite et accueille le québécois Sébastien Bougie.  L’équipe récupère aussi un jeune espoir, le receveur Boris Marche, prêté en 2001 à Savigny (il sera d’ailleurs sacré champion de France en 2001 avec les Lions). Le lanceur international Boris Rothermundt débarque de Montpellier. Avec lui, Patrice Plante et Robin Roy sur la butte, les Huskies vont réaliser une saison régulière inouïe pour un promu : un record avec 29 victoires pour une seule défaite. En septembre, le club remporte également une nouvelle compétition, le Challenge de France, face au PUC. Une victoire qui qualifie le club pour la Coupe d’Europe des Coupes.\r\n\r\n
2002-kenji-et-luc

La génération dorée arrive. Kenji Hagiwara et Luc Piquet entre autres.

\r\n\r\nMais le ciel va tomber sur la tête des Huskies. En demi-finale du championnat de France, Rouen reçoit le champion en titre, Savigny pour un programme en trois matchs. Rouen remporte le match 1. L’équipe est peut-être déjà en finale dans les têtes. Le dimanche sera une sale journée avec deux défaites et une élimination surprise face à Savigny, 2 à 1. Cet échec restera longtemps dans les esprits. Une bonne leçon. Savigny qui sera sacré champion de France trois semaines plus tard face à Montpellier.\r\n\r\nLes dugouts n’étaient pas encore construits. Ce sera fait un an plus tard. \r\n\r\n
challenge 2002

Rouen remporte son premier grand trophée, le Challenge de France.

\r\n\r\n \r\n\r\n