30 ans: 1993/94, le club traverse une sérieuse zone de perturbation

| Publié par | Catégories : Baseball, Clubs, Équipes, Infos Générales

1993: une année noire

Tout va donc très vite ! Trop vite ? 1993 est une année noire. La pire dans l’Histoire du club. Départ de Rouen du principal sponsor Inno et de son Directeur, également Vice-président du club, Gérard Couprie. Les principaux dirigeants ont quitté le club. Robin Roy est parti à Brévannes… le club n’a pas les moyens de recruter…François Colombier devient Président. Les Huskies sont jeunes et manquent de cadres.\r\n\r\nL’équipe prend raclée sur raclée, termine dernière et descend en nationale Une… L’équipe repart en Nationale Une.. Mais là encore, la saison est difficile.. L’équipe se traîne en fin de classement… Les joueurs sont découragés… Heureusement, Laurent Destrumelle (photo) se bat à la tête du groupe…\r\n\r\n1994: le club est sauvé par quelques bénévoles.

laurent-destrumelle

Laurent Destrumelle

Le club aurait pu alors disparaître… Mais avec des bouts de ficelles, Pierre et Geneviève Rolland se battent pour sauver le club et offrir de quoi payer balles et maillots… Geneviève Rolland passe des soirées à recoudre les balles pour leur redonner une nouvelle vie. Ces bénévoles ont sauvé les Huskies. Le premier sursaut intervient avec un premier retour, celui de Jean René Tapia comme entraîneur. Pierre Yves Rolland occupe alors la présidence par intérim et porte le club tout seul pendant plus d’un an avec l’aide d’Arnauld Lastel, 1er emploi salarié au Club en CES .Ce fut sa première décision, d’aller chercher JR. L’équipe est alors dernière à mi- saison. Sous son impulsion, l’équipe est transformée.  Elle va terminer en tête de la phase retour et gagner une place en play off. Le cœur bat à nouveau.