Yoann Vaugelade fête ses 20 ans avec panache

| Publié par | Catégories : Baseball, Compétition, Équipes, Fédé et Ligue, Joueurs

Dimanche dernier au stade Pershing, deux spectateurs ont suivi avec beaucoup d’émotions les prestations du numéro 28 de Rouen, Yoann Vaugelade. Le jeune lanceur rouennais a réalisé deux grosses performances dans la journée. Sous les yeux de ses grands-parents. « C’est la première fois qu’ils viennent voir un match de baseball. Spécialement pour mon anniversaire ! » Le droitier rouennais fêtait en effet ses 20 ans, un anniversaire célébré dès la fin du match avec un gâteau au chocolat offert par ses coéquipiers. Puis par un bidon d’eau glacée sur la tête ! Pas de quoi doucher son bonheur. Yoann a été une fois encore déterminant lors des deux victoires rouennaises.\r\n\r\n

yoann-anniv

Un gâteau au chocolat, une douche glacée mais aussi un save et un win pour fêter ses 20 ans ! Crédit bernardvinc photographie

\r\n\r\nFlashback.\r\n\r\nMatch 1, Rouen mène 7/0 en 9me manche. Jeff McKenzie cède la balle au jeune Esteban Prioul. Tout commence bien avec un premier retrait, puis Esteban fait frapper un roulant. Pour un deuxième retrait ? Non, une erreur de la défense offre un sursis au PUC qui va en profiter. Quatre hits et un BB plus tard, Rouen mène plus que 7/4 avec un seul retrait. Jamel Boutgara est au bâton avec deux coureurs dans les coins. Greg Fages envoie le pompier Yoann Vaugelade éteindre l’incendie. Un strike out pour retirer Boutagra. Puis Kitami frappe un roulant bondissant difficile à maitriser. Le coureur est sauf et Paris score. 7/5. Deux retraits et coureurs dans les coins. Mais Yoann garde son sang froid et fait frapper un roulant pour la fin du match.\r\n\r\nMatch 2, Yoann est de retour sur la butte en 7me manche. Rouen pour la première fois vient de passer devant au score 5 à 4. Durant trois manches, il ne va accorder que 3 hits pour autant de K et un seul point. Après le sauvetage du matin, il décroche la victoire l’après midi. Pas mal ! « Personnellement j’ai vécu une très bonne journée sur tous les plans. Toute l’équipe attendait cela, enfin les playoffs ! J’ai été utilisé en relève ce weekend, aucun problème, que je starte ou relève en match, aucune importance ! L’envie de gagner reste la même. Relever dans des moments chaud comme cela, c’est ce que j’aime. Quand on arrive dans des moments clés, à forte tension, en fin de match et que je ne suis pas sur la butte, je n’ai qu’une envie, rentrer dans le match et calmer l’équipe adverse. Un win et un save dans le même weekend c’est toujours très plaisant. Le fait de le faire en demi, le jour de mon anniversaire et devant mes grands parents, c’est encore plus spécial et kiffant !»\r\n\r\nL’un des premiers à le féliciter fut Owen Ozanich, qui conseille beaucoup Yoann et qui apprécie les progrès réalisés par son benjamin. « Yoann fait une très bonne saison, surtout pour son âge! Contre Paris j’ai vu le même Yoann que j’ai vu toute la saison, un lanceur qui attaque les frappeurs plus cette année qu’en 2014 et en 2013. Yoann a un profil de lanceur, il est grand avec de longs bras et il commence à gagner en vitesse grâce à son travail en salle. Pour moi Yoann est déjà parmi les cinq meilleurs lanceurs français. Comme pour Estéban (Prioul), l’année 2016 sera un bon test pour voir Yo lancer contre des équipes en dehors de la France, et pour le voir en comparaison avec d’autres lanceurs de 20 ans en Europe et qui sait, peut-être en Amérique ».\r\n\r\nEn attendant, Yoann a encore quelques objectifs à atteindre en 2015. Il est prêt à remettre cela dès ce weekend.\r\n\r\n
yoann-en-largeur

Crédit Baptiste Dupont