La tête aux play offs

| Publié par | Catégories : Baseball, Compétition, Équipes

Les sourires s’affichaient sur tous les visages dans le dugout rouennais dimanche soir après ces deux nouvelles victoires. La victoire acquise au tie-break 2/1 notamment était très commentée. « C’est le genre de match qu’on aurait perdu l’an passé, affirmait l’arrêt court rouennais Maxime Lefevre, qui a frappé 3 en 5 avec 4BB dans la journée. Deux victoires de plus (les 22me et 23me de la saison en 24 matchs) et une première place assurée qui permettent aux Huskies de se projeter avec sérénité vers les play offs de septembre.\r\n\r\n“1er, c’est top ! Après notre échec en demi la saison dernière, on a faim de victoires ».La confidence est signée Yoann Vaugelade, le lanceur des Huskies. Depuis cet hiver, Keino (Perez) nous le répète. Cette année, c’est No Mercy ! Pas de pitié ». Une satisfaction partagée par tous. Par Kevin Lusson, le Texan. « C’est important de remporter la saison régulière. Nous sommes à la première place depuis le premier match de la saison ! Notre équipe domine vraiment, c’est important de montrer notre force ». Par keino Perez, le manager. « Le travail porte ses fruits. On travaille fort depuis l’hiver pour être là. On va attaquer les play offs avec le plein de confiance. Maintenant, on n’a rien gagné encore. Le plus important reste à venir. Il faut donc qu’on maintienne ce rythme de victoires et garder tout le monde en bonne santé ».\r\n\r\n

team

Le débriefing de coach Perez à l’issue du match face à Montpellier. « Ne rien lâcher ! »

\r\n\r\nLe programme des Huskies ? Un déplacement dimanche à Paris puis la réception de Chartres le dimanche suivant. Quatre matchs au programme qui vont servir de préparation aux phases finales. « On va faire tourner l’effectif, explique Keino Perez, pour amener tout le monde au top début septembre. Certains ont besoin de souffler un peu, d’autres de prendre du temps de jeu.  On va rester intense.  C’est une période un peu longue car on est impatients de débuter les play offs… »\r\n

« Les play offs, c’est une autre compétition qui débute, c’est très différent »- Kevin Lusson

\r\nEnsuite, les Rouennais attendront de connaître leurs adversaires des demi-finales. Deux premiers matchs à l’extérieur les 6 et 7 septembre avant de recevoir au retour les 13 et 14 septembre. Car la première place offre aux Huskies l’avantage de jouer les play offs retours à domicile. Ce sera vrai en demi-finale. Cela le sera aussi en finale si les Huskies se qualifient. « Jouer à la maison les matchs retours, c’est un gros avantage, confirme Maxime Lefevre. On jouera les matchs décisifs devant notre public, qui vient de plus en plus nombreux. En plus, si cela va en 5 matchs, tu joues un match de plus sur ton terrain. C’est un vrai plus ». Yoann Vaugelade donne rendez-vous aux supporters des Huskies.  « C’est ce qu’on voulait. On espère qu’il y aura plein de monde derrière nous, on aura besoin de tous nos supporters. On a hâte de vivre cela avec eux ».\r\n\r\n

PUB-QUIZ

Les Huskies attendent avec impatience les play offs

\r\n\r\nRouen sera le favori de ces play offs après sa saison. Une  étiquette assumée par les joueurs, mais qui ne s’enflamme pas. Kevin Lusson a disputé plusieurs séries finales aux Etats-Unis en NCAA avec l’Université du Texas. Il sait à quoi s’attendre. «Les play offs, c’est une autre compétition qui débute, c’est très différent. On remet les compteurs à zéro avec toutes les équipes encore en lice et tout le monde va se battre pour le titre et va y croire. La pression est plus forte, tu peux être sorti à tout moment. On devra être prêts ». Luc Piquet était tout jeune en 2002 mais il n’a pas oublié.  « Moi j’ai vécu la saison 2002. 29 victoires en 30 matchs ! Et on sort en demi-finale face à Savigny. Au revoir ! Pas de risque que je tombe dans un excès de confiance. Les play offs, Kevin a raison, c’est autre chose. Si tu perds en intensité, tu peux avoir de mauvaises surprises. Et puis, il peut y avoir des blessures, ce genre de choses. »\r\n\r\nLes Huskies ont tout de même un regret. Le calendrier. Rouen ne jouera pas entre le 16 août et le 5 septembre (le 23 aout est une date de réserve, et le 30 août la date des ¼ de finales) . Une pause de trois semaines handicapante. « Pas idéal, mais on a déjà connu cette situation. On sait gérer mais il faudrait que la fédération trouve une solution pour éviter cette coupure de trois semaines avant les finales. Finalement, c’est assez paradoxal car cela pénalise les deux premiers qui restent sans jouer… »\r\n

Dans la Tanière, le refuge des Huskies au terrain, une main a entouré de rouge les dates des weekends du mois de septembre. Tout un club attend les play offs avec impatience.